Le dollar au plus bas en plus de trois semaines face à l’euro

AWP

1 minutes de lecture

Vers 21h, le dollar perdait 0,19% face à l’euro, à 1,1971 dollar pour un euro, un plus bas depuis plus de trois semaines.

Le dollar reculait jeudi face à l’euro et à un panier d’autres devises après des propos du patron de la Réserve fédérale (Fed), qui a une nouvelle fois exclu que les taux directeurs américains soient revus à la hausse d’ici l’an prochain.

Vers 19H00 GMT, le dollar perdait 0,19% face à l’euro, à 1,1971 dollar pour un euro, un plus bas depuis plus de trois semaines.

Le dollar index, qui compare le billet vert aux autres grandes devises, cédait 0,19%.

Lors d’une conversation virtuelle organisée par l’Economic club de Washington, Jerome Powell, le président de la Fed, a jugé «très improbable» que l’institution relève avant 2022 ses taux directeurs, actuellement compris dans une fourchette entre 0% et 0,25%.

Des taux plus élevés aux Etats-Unis ont tendance à profiter au dollar en rendant la devise plus rémunératrice.

Pour justifier leur réticence à envisager une hausse des taux, les responsables de la Fed insistent sur le fait que la reprise américaine est loin d’être achevée et qu’elle a encore largement besoin du soutien d’une politique monétaire accommodante.

Ils se disent prêts à accepter une hausse temporaire de l’inflation sans agir pour éviter d’étouffer la reprise économique dans l’oeuf.

Si l’inflation s’est bien fortement accélérée en mars, à 2,6% sur un an selon les données publiées mardi par le département du Travail, cela n’a pas suffi à faire monter le dollar.

«Les marchés misaient sur un chiffre élevé, et le dollar est déjà très fort», ont commenté les analystes de Sucden.

Par ailleurs, le bitcoin reculait un peu (-2,02% à 61.918 dollars) après avoir touché plus tôt dans la journée un record à 64.870 dollars et alors que la plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase a fait ses premiers pas au Nasdaq.

A lire aussi...