G20: la reprise du commerce international de marchandises se poursuit

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

Les exportations sont en hausse de 7,2% et les importations en hausse de 6,8%.

Le commerce international de marchandises du G20 a continué de rebondir au quatrième trimestre 2020 (exportations en hausse de 7,2% et importations en hausse de 6,8%), après les fortes baisses observées au premier semestre 2020, les mesures de confinement ayant affecté le commerce mondial. Bien que la croissance au quatrième trimestre de 2020 ait été forte, elle montre une baisse par rapport à l'expansion sans précédent observée au troisième trimestre, lorsque les exportations et les importations ont augmenté respectivement de 20,6% et 16,8%.

À l'exception de l'Argentine, entravée par des grèves dans leur chaîne d'approvisionnement d’exportations de blé, toutes les économies du G20 ont connu une croissance du commerce international au quatrième trimestre 2020. En général, les niveaux trimestriels du commerce international de marchandises ont été légèrement supérieurs à ceux de 2019. Le nombre limité des données provisoires disponibles pour janvier 2021 montre que la croissance du commerce international se poursuit.

La Chine, qui a déjà connu un rebond au deuxième trimestre de 2020 et qui a vu se poursuivre une croissance solide du commerce international au cours des deux derniers trimestres de 2020 (exportations en hausse de 7,0% et 6,1%; et importations en hausse de 7,6% et 3,1%, respectivement pour les troisième et quatrième trimestre), a été un moteur important de la croissance du commerce de marchandises au sein du G20. Ailleurs dans la région Asie-Pacifique, l'Australie (exportations en hausse de 11,6% et importations en hausse de 7,9%) et le Japon (9,7% et 6,5%) ont connu une forte croissance du commerce au quatrième trimestre 2020, tandis que la croissance en Indonésie (6,2% et 1,7%) et en Corée (5,0% et 4,5%) a été plus modérée.

L'UE27 dans son ensemble (exportations en hausse de 7,7% et importations en hausse de 6,4%), ainsi que la France (9,4% et 3,1%), l'Allemagne (8,0% et 7,3%) et l'Italie (8,6% et 7,8%) ont tous enregistré une forte croissance au quatrième trimestre 2020, renforçant le rebond observé au troisième trimestre. Le Royaume-Uni a enregistré une croissance à deux chiffres des exportations (10,0%) et des importations (16,0%) au quatrième trimestre 2020. La forte croissance des importations pourrait être liée à l'anticipation du retrait du marché unique de l'UE et pourrait également avoir soutenu la forte croissance des exportations des économies du G20 (à savoir France, Allemagne et Italie).

Les économies du G20 dans les Amériques ont également continué à gagner du terrain au cours du quatrième trimestre de 2020. Les exportations du Brésil ont augmenté de 2,8%, tandis que les importations ont progressé de 25,8% (en grande partie grâce à l'achat d'équipements d'extraction du pétrole). Le Canada a enregistré une croissance régulière de son commerce international (exportations en hausse de 4,8% et importations en hausse de 4,7%), tandis que les États-Unis ont connu une croissance plus forte (8,6% et 6,1%).

A lire aussi...