De bonnes conditions pour la blockchain

AWP

1 minutes de lecture

«Les opportunités offertes par les technologies décentralisées ne doivent pas être sous-estimées», a déclaré le conseiller aux Etats libéral-radical Ruedi Noser.


© Keystone

La place économique suisse offre de bonne conditions pour les entreprises qui sont actives dans les domaines de la blockchain et des cryptomonnaies, selon le conseiller aux Etats libéral-radical Ruedi Noser. Le politicien est intervenu lors du «Crypto Summit» qui se tient mercredi à Zurich.

«Les opportunités offertes par les technologies décentralisées et les nouvelles formes de création de richesses ne doivent pas être sous-estimées», a déclaré le parlementaire zurichois. Ce dernier a plaidé pour la création d’outils réglementaires afin d’éviter toute situation difficile.

Il est important que la Suisse ne soit pas à la traîne dans ce domaine, selon M. Noser. La thématique de la sécurité gagne également en importance, a renchéri Vinny Lingham, directeur général (CEO) de Civic, entreprise spécialisée dans l’identité numérique.

La protection des données personnelles demeure une composante essentielle pour les entreprises technologiques. Facebook, qui a subi une chute de son cours boursier récemment suite au recours d’informations utilisateurs par des tiers, peut en témoigner.

Le stockage décentralisé d’informations sensibles est synonyme d’avenir pour M. Lingham. «Les jours de la gestion centralisée des données sont comptés», assure le CEO. L’acceptation de cette technologie et sa mise en oeuvre va toutefois encore prendre du temps.

A lire aussi...