Augmentation plus forte du personnel dans les entreprises de services

Communiqué, KOF

1 minutes de lecture

Les perspectives du marché suisse du travail se sont améliorées: l'indicateur de l'emploi du KOF est passé de 2,1 à 3,9 points.

Les perspectives du marché suisse du travail se sont améliorées: l'indicateur de l'emploi du KOF est passé de 2,1 à 3,9 points. Divers secteurs ont atténué leurs prévisions négatives en matière d'emploi depuis le dernier trimestre de 2019. En outre, une augmentation de la création d'emplois est attendue dans certains secteurs des services.

L'indicateur de l'emploi du KOF s'élève désormais à 3,9 points. Au dernier trimestre de 2019, il était encore à 2,1 points (révisé de 2,3 points). Cela signifie qu’il s'éloigne de plus en plus de sa valeur moyenne à long terme, proche de zéro. La hausse après deux trimestres négatifs est une bonne nouvelle pour les demandeurs d'emploi en Suisse, car l'indicateur est supérieur à la croissance de l'emploi.

L'indicateur de l'emploi est calculé sur la base des enquêtes trimestrielles du KOF auprès des entreprises. Il est notamment demandé aux entreprises d'indiquer comment elles évaluent leur effectif actuel et si elles ont l'intention de l'adapter au cours des trois prochains mois. Dans l'ensemble, une majorité des entreprises interrogées en janvier ont estimé que leur niveau d'emploi était trop faible. Dans le même temps, les entreprises prévoient d'augmenter leurs effectifs au cours des trois prochains mois. L'indicateur de l'emploi est la moyenne de ces évaluations et attentes en matière d'emploi.

Dans l'ensemble, les entreprises interrogées dans les secteurs de l'industrie manufacturière, de l'hôtellerie et du commerce de gros souhaitent toujours réduire leurs effectifs de manière significative. Par rapport au trimestre précédent, les perspectives d'emploi se sont toutefois quelque peu améliorées. L'indicateur de l'emploi est soutenu par les attentes positives continues en matière d'emploi dans la construction et surtout dans les autres secteurs des services. En fait, l'indicateur de l'emploi dans le secteur tertiaire est à un niveau élevé, son dernier sommet remontant à 2011.

A lire aussi...