Auberges de jeunesse suisses: rebond des nuitées en 2018

AWP

1 minutes de lecture

Le nombre de nuitées a augmenté de 1,2% l’an dernier et le produit d’exploitation a totalisé 45,5 millions de francs, en hausse de 4,0%.

Les auberges de jeunesse suisses ont attiré plus de touristes l’année dernière. Le nombre de nuitées a augmenté de 1,2%, à 723’030 unités et le produit d’exploitation a totalisé 45,5 millions de francs, en hausse de 4,0%, selon le rapport annuel de la faîtière du secteur.

La part des hôtes suisses reste la plus importante (68%) et a légèrement progressé (+0,2 point de pourcentage). L’Allemagne (8,5%), et la Corée du sud (3,7%) complètent le podium. Les voyageurs des États-Unis, de France, de Grande-Bretagne et de Chine ont également été nombreux.

Avec un total de 19,5%, le nombre d’arrivées en provenance de l’Europe est légèrement supérieur au niveau de l’année précédente (18,8%).

En revanche, la durée de séjour moyenne des hôtes a baissé à 1,99 jour, contre 2,02 l’année précédente.

Les charges d’exploitation (personnel, locaux, matériel) se sont accrues de 5,6%, atteignant 47,3 millions de francs.

Attirer davantage d’étrangers

En 2019, l’organisation veut porter la quote-part des nuitées étrangères à 35% (contre 32,1%). «Nous voulons aussi augmenter, grâce à des activités commerciales ciblées pour chaque segment, les nuitées des familles de 5%, celles des écoles de 9% et celles des groupes de 14%», indique-t-elle.

Elle vise aussi un résultat d’exploitation en hausse à 47,7 millions de francs, avec des recettes moyennes de 62 francs par nuitée. Cela passe notamment par des efforts sur les activités en ligne: «les ventes sur notre site internet doivent être stimulées autant que possible, afin de pouvoir maintenir au plus bas les frais d’intermédiaires».

La nouvelle auberge de jeunesse du château de Berthoud ouvrira ses portes au printemps 2020 et le nouveau wellness-Hostel3000 & Aua Grava Laax suivra en hiver 2020/21. Les travaux de construction de la nouvelle auberge Schaan-Vaduz, qui remplacera l’existante, débuteront fin 2019. La planification de la nouvelle auberge de jeunesse à Neuchâtel suit son cours.

A lire aussi...