SIX et BX Swiss désignés comme organes de contrôle des prospectus

AWP

1 minutes de lecture

A partir de décembre, la publication de prospectus précédant une introduction en Bourse devra faire l’objet d’un contrôle en vertu de la nouvelle LSFin.

L’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a désigné les deux opérateurs boursiers SIX et BX Swiss en qualité d’organes de contrôle des prospectus, ceci à compter du 1er juin. Ces nominations s’inscrivent dans le cadre d’un changement législatif.

A partir de décembre, la publication de prospectus précédant une introduction en Bourse devra faire l’objet d’un contrôle en vertu de la nouvelle loi sur les services financiers (LSFin) entrée en vigueur en début d’année, indique jeudi le régulateur.

L’opérateur de la Bourse de Zurich SIX et BX Swiss, qui gère l’homologue bernoise, disposent déjà d’une certaine expérience dans l’examen de prospectus dans le cadre d’agrément de valeurs mobilières destinées à la négociation en Bourse, explique le communiqué.

La Finma n’exercera à l’avenir aucune surveillance prudentielle sur ces organes de contrôle, qui devront néanmoins annoncer au gendarme financier «tout changement important» et livrer un rapport annuel sur leurs activités.

A lire aussi...