Les gagnants de demain

Salima Barragan

1 minutes de lecture

Selon Marc Denham de Carmignac, les leaders de la prochaine mégatendance seront Européens…

Depuis quelques années, les bourses européennes sous-performent les américaines parce que l’Europe est dépourvue d’entreprises technologiques surfant sur la vague Internet. Mais en regardant plus avant, l’énergie renouvelable se profile comme la prochaine mégatendance. Et les entreprises européennes sont en bonne position pour en prendre le leadership. Mise au point avec Marc Denham, responsable des actions européennes chez Carmignac.

Comment les derniers développements politiques en Europe vont-ils influencer les marchés en 2020?

Malgré toutes les incertitudes politiques comme le Brexit et les «Gilet Jaunes», les marchés européens affichent de belles performances. Nous aurons bientôt plus de clarté sur le Brexit. Pour 2020, malgré des vents contraires, les actions européennes continueront à offrir des rendements.

L’Europe sera le leader de la prochaine mégatendance: l’énergie renouvelable.
Voyez-vous d’autres risques qui affecteront la profitabilité des entreprises européennes?

Il y a toujours des degrés d’incertitudes, surtout avec la guerre des tarifs qui reste un risque à considérer, bien qu’elle devrait s’améliorer rapidement. Cette année les valorisations sont autour de 14 fois les bénéfices mais la croissance des bénéfices a également ralenti. Cela dit, pour l’année prochaine, nous nous attendons à ce que les profits des entreprises s’améliorent.

Vis-à-vis marchés américains, pourquoi ceux du Vieux Continent ont-ils sous-performé et qu’en attendre pour le futur?

Ces dernières années, les marchés européens ont sous-performé les américains parce l’Europe est dépourvue d’entreprises technologiques possédant des modèles d’affaires similaires aux géants américains Facebook, Amazon etc…mais cela appartient au passé car dans le futur, l’Europe deviendra le leader de la prochaine mégatendance, à savoir l’énergie renouvelable. Les trois leaders de l’énergie éolienne sont Européens dont Vestas et Orsted au Danemark.

Quel style d’actions favorisez-vous à moyen terme?

Il y a beaucoup de discussions quant aux styles des actions. Mais pas de définition unique d’une action de valeur ou de croissance. Effectivement, les actions dites de valeur ont sous-performé celles dites de croissance. Mais les titres de valeur comprennent principalement les banques, les fournisseurs d’énergie, la télécommunication et l’énergie pétrolière, des secteurs vulnérables aux taux d’intérêts bas et à des environnements très réglementés. Même si ces secteurs ne sont actuellement pas très chers, ils sont soumis à ces faiblesses. Leurs actions pourront avoir une période éphémère de succès, mais les actions de croissances seront les gagnantes à moyen terme. Il y a aussi en Europe davantage d’innovation que l’on ne le pense, surtout dans la biotech avec des sociétés comme Galapagos et Igenetic, qui ont un potentiel des plus prometteurs.

A lire aussi...