ZKB: le canton simplifie l’encaissement de la contrepartie pour sa garantie

AWP

1 minutes de lecture

A l’avenir, ce montant intégrera directement le budget cantonal afin de contribuer à l’allègement de la dette.

Le conseil d’Etat zurichois a décidé lundi de simplifier l’encaissement de la contrepartie de quelque 22 millions de francs versée annuellement par la Banque cantonale zurichoise (ZKB) pour la garantie d’Etat. A l’avenir, ce montant intégrera directement le budget cantonal afin de contribuer à l’allègement de la dette.

Les millions de la ZKB alimentent depuis cinq ans un fonds dédié, décrié entre temps par tous les partis indépendemment de leur couleur politique. La modification de la loi sur la ZKB a d’ailleurs été adoptée en première lecture sans oppositions. La dissolution officielle du fonds ne surviendra néanmoins que dans quelques semaines, après un vote définitif en deuxième lecture.

Le principal inconvénient du fonds est de n’être pas directement disponible en cas de crise. Un sauvetage de l’établissement cantonal nécessiterait en effet un vente préalable des actifs amassés, dont la valorisation est actuellement sujette aux fluctuations sur les marchés.

La dissolution du fonds ne remet pas en cause la pleine garantie offerte par le canton pour «sa banque».

A lire aussi...