Matthew Beesley ne sera pas remplacé au poste de CIO chez GAM

AWP

1 minutes de lecture

Le CIO démissionnaire ne gérait pas de client, son départ n’impactera donc pas les volumes d’affaires, assure le groupe.

GAM estime superflu de disposer d’un directeur de l’investissement (CIO) à l’échelle du groupe. Le gestionnaire d’actifs en difficultés ne va pas remplacer le titulaire du poste, Matthew Beesley, qui a décidé de quitter le navire.

M. Beesley a démissionné après avoir restructuré son équipe, indique vendredi le groupe zurichois. Ses prérogatives en termes de placements financiers seront reprises par les responsables des deux unités d’investissement Systematic and Solutions et Discretionary. Les activités de front office autrefois dévolues au CIO seront désormais assumées par le directeur des opérations Steve Rafferty.

GAM précise que Matthew Beesley restera au sein du groupe ces prochains mois afin d’assurer une bonne transition. Le CIO démissionnaire ne gérait pas de client, son départ n’impactera donc pas les volumes d’affaires, assure le communiqué.

Le gestionnaire d’actifs zurichois rencontre de graves difficultés depuis juillet 2018, date de l’éclatement de l’affaire Tim Haywood. Les soupçons d’irrégularités pesant sur ce gérant star, licencié depuis, ont entraîné la liquidation de fonds et provoqué une grave crise de confiance auprès de la clientèle.

 

A lire aussi...