Les résultats de la BLKB restent stables

AWP

1 minutes de lecture

Pour l’exercice en cours, la banque cantonale s’attend à des résultats «légèrement» inférieurs à ceux de l’année précédente.

La Banque cantonale de Bâle-Campagne (BLKB) a terminé le premier semestre sur un bénéfice net de 52,3 millions de francs, un montant quasiment inchangé sur un an (-0,3%). Pour l’ensemble de l’année, les résultats sont attendus en léger repli, a précisé l’établissement mardi.

Le résultat opérationnel s’est étiolé de 4,2%, à 82,3 millions de francs. Le produit d’exploitation affiche une baisse de 2,4% à 177,8 millions. Les charges d’exploitation sont restées quasiment stables à 87,6 millions, grâce à une «discipline en matière de coûts».

Dans le détail, le résultat net des opérations d’intérêt a reculé de 4% à 131,1 millions de francs, tandis que celui des opérations de négoce a lâché 2,1% à 8,6 millions. Seules les activités de commissions et service ont enregistré un résultat en hausse à 33,8 millions (+4,9%).

La banque a profité d’un afflux d’argent nouveau de 281 millions de francs, en hausse de 37,5% par rapport au premier semestre 2017. Les créances hypothécaires, principale activité de la banque, ont progressé de 1,6%, à 18,4 milliards.

La rentabilité des fonds propres s’est fixée à 8,9%. Le ratio de levier s’est situé à 8,8%.

Pour l’exercice en cours, la banque s’attend à des résultats «légèrement» inférieurs à ceux de l’année précédente. Si une croissance est attendue dans les affaires opérationnelles, la structure des taux «désavantageuse» devrait continuer à faire pression sur les revenus.

Thomas Schneider présidera le conseil de banque dès le 1er août, prenant la suite d’Elisabeth Schirmer Mosset. Christoph Schär a été nommé directeur numérique et membre de la direction, succédant dès le mois d’août à Simon Leumann.

A lire aussi...