Cembra Money Bank affiche une performance semestrielle record

AWP

1 minutes de lecture

Robert Oudmayer, CEO du groupe, précise que l’embellie reflète les améliorations intervenues dans tous les segments d’affaires.

Tirant profit de l’évolution favorable de ses affaires dans les cartes de crédit et de l’acquisition d’EFL Autoleasing, Cembra Money Bank affiche une performance record à l’issue du premier semestre 2018. Le prestataire zurichois de services financiers a vu son bénéfice net bondir de 12% sur un an à 77,7 millions de francs.

Sur la période sous revue, les créances envers la clientèle se sont hissées à 4,7 milliards de francs, 4% de plus qu’un an auparavant, a précisé mardi Cembra Money Bank. L’embellie reflète les améliorations intervenues dans tous les segments d’affaires, poursuit l’établissement actif dans l’émission de cartes de crédit, le crédit à la consommation et le leasing, notamment.

Dans les affaires de crédits privés, les créances ont gagné 4% à 1,9 milliard de francs et de 2% à 2 milliards dans le financement de véhicules. Le segment des cartes de crédit a pour sa part présenté une hausse de 8% à 0,9 milliard, à la faveur d’une croissance de leur nombre de 11% ou 850’000 unités.

Les revenus nets ont progressé de 11% à 213 millions de francs, pour une croissance organique de 6%. Ceux tirés des opérations d’intérêts se sont étoffés de 10% à 152,1 millions, sous l’effet essentiellement de l’acquisition d’EFL Autoleasing en octobre 2017. Dans le domaine des cartes de crédit, les produits se sont envolés de 25% à 43,2 millions à la faveur de l’accroissement du nombre de cartes et du volume des transactions.

Mieux qu’attendu

Au final, les recettes issues des commissions ont augmenté de 13% à 60,9 millions de francs. Celles issues des assurances ont en revanche chuté de 18% à 9,8 millions, conséquence de la résiliation d’un partenariat. Les charges d’exploitation ont dans leur ensemble aussi crû (+9%) à 90 millions. La progression est due au rachat d’EFL Autoleasing et de l’augmentation du nombre de collaborateurs de Swissbilling, les charges de personnel enflant de 7% à 52,8 millions.

A fin juin, Cembra Money Bank employait au total 741 salariés à temps plein, contre 715 douze mois auparavant. La performance s’est dans l’ensemble révélée supérieure aux attentes des analystes. Sondés par l’agence AWP, ces derniers anticipaient en moyenne des revenus de 202,9 millions de francs et un bénéfice net de 72,2 millions.

L’ex-GE Money Bank, ancienne filiale helvétique du géant industriel américain General Electric, se veut optimiste pour la suite de l’exercice. Sur l’ensemble de l’année, l’institut établi à Zurich table désormais sur un bénéfice par action entre 5,20 et 5,50 francs, contre 4,80 à 5,10 francs précédemment. Après six mois, le bénéfice par action s’est inscrit à 2,76 francs, contre 2,46 francs à fin juin 2017.

A la Bourse, l'action Cembra a terminé en hausse de 4,0% à 89,25 francs, dans un SPI en hausse de 0,43%.