Baillie Gifford a ouvert un nouveau bureau à Shanghai

Communiqué, Baillie Gifford

1 minutes de lecture

La société d’investissement entre sur le marché chinois avec une licence pour gérer des fonds privés en Chine.

Baillie Gifford, la société de gestion des investissements, a ouvert un bureau à Shanghai et s'est enregistrée en tant que gestionnaire de fonds de titres privés (PFM) en Chine. Ces deux développements permettent à la société d'investir dans des entreprises chinoises plus intéressantes et de lancer des fonds privés aux investisseurs chinois.

Baillie Gifford investit en Chine depuis plusieurs décennies et y a lancé son premier fonds en 2008. La société a investi dans plus de 100 sociétés basées en Chine continentale, pour un montant actuel de 53 milliards de francs, soit environ 17% de l'encours total. Elle a établi des relations solides avec les propriétaires d'Alibaba, Ant Group, Meituan, NIO, Pinduoduo, Ping An Good Doctor, TAL Education et Tencent - en fournissant des fonds à certaines de ces entreprises lorsqu'elles étaient encore privées puis en continuant à les soutenir et à investir après leur introduction en bourse.  

Jusqu'à récemment, les équipes d'investissement mondial de Baillie Gifford étaient toutes basées à Edimbourg, mais les partenaires pensent qu'une présence locale permettra d'approfondir les relations existantes avec les entreprises chinoises, d'améliorer la compréhension des évolutions culturelles et de forger davantage de partenariats universitaires. Tout cela contribuera à la recherche de la prochaine génération d'entreprises en Chine - au bénéfice des clients.

John MacDougall, associé et président en Chine, a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de l'investissement. Il a quitté Edimbourg pour s'installer à Shanghai pour ce nouveau chapitre de l'entreprise. 

Amy Wang, responsable pour la Chine, a été engagée l'année dernière pour renforcer l'équipe à Shanghai et développer les relations avec les clients. 

Pour soutenir son expansion, Linda Lin, qui a grandi à Chongqing, est revenue en Chine en tant que responsable de la recherche en matière d'investissement après six ans passés chez Baillie Gifford à Edimbourg. Elle est rejointe par le directeur des investissements, Rio Tu, originaire de la province de Hubei, qui a passé cinq ans au sein de l'entreprise à Edimbourg. Baillie Gifford a également recruté des talents locaux pour des postes dans les opérations, la recherche sur les investissements, le commerce, la conformité, le développement commercial et le marketing, et a accueilli deux stagiaires pour l'été de l'école des sciences de la vie de l'université de Tsinghua, l'un de ses partenariats universitaires.

Attention: ce texte a été traduit avec un outil automatique.

A lire aussi...