Robeco exclut les investissements dans l'industrie du tabac

Communiqué, Robeco

1 minutes de lecture

Pour Peter Ferket, responsable des investissements, investir dans le tabac n'est plus compatible avec sa politique d'engagement durable et responsable.

Robeco exclut actuellement le tabac de sa gamme de fonds durables. Cette exclusion va maintenant être étendue à l’ensemble de ses fonds de placements, à la seule exception des fonds et mandats sur mesure et spécifiques aux clients.

L'industrie du tabac est de plus en plus considérée comme dommageable socialement. En 2017, le Pacte mondial des Nations Unies a exclu la participation des compagnies issues de l’industrie du tabac. Malgré l’engagement sérieux de Robeco auprès des sociétés dans lesquels elle investit, l'engagement actif auprès de l'industrie du tabac n’apportera malheureusement pas de changements majeurs. Par conséquent, pour Robeco, investir dans le tabac n'est plus compatible avec sa politique d'engagement durable et responsable.

«Robeco considère la durabilité comme une force de changement à long terme sur les marchés, les pays et les entreprises. Compte tenu des développements récents, tels que la décision du Pacte mondial des Nations Unies, nous pensons que le moment est venu d'exclure le tabac de nos fonds», a conclut Peter Ferket, responsable des investissements.

L'exclusion s'applique à toutes les sociétés cotées qui sont impliquées dans la production de tabac ou de composants pour cigarettes. Le processus d'exclusion sera achevé d'ici la fin du troisième trimestre de 2018.