USA/Philadelphie: reprise de l’activité manufacturière

AWP

1 minutes de lecture

L’indicateur de la Fed mesurant les conditions générales de l’activité a gagné 5 points en novembre pour s’établir à 10,4 après avoir déjà décliné deux mois d’affilée.

La croissance de l’activité manufacturière de la région de Philadelphie (nord-est des Etats-Unis) a repris un peu de vigueur en novembre, dans la mesure des attentes des analystes, selon l’indice de l’antenne locale de la Réserve fédérale (Fed) publié jeudi.

L’indicateur mesurant les conditions générales de l’activité a gagné 5 points pour s’établir à 10,4 après avoir déjà décliné deux mois d’affilée.

Quelque 30% des entreprises interrogées au lieu de 27% le mois dernier ont fait part d’une hausse de leur activité tandis que 20% au lieu de 21% le mois d’avant. Les analystes s’attendaient à un rebond de 5,5 points.

Cet indice, très volatil d’un mois sur l’autre, mesure la perception de la conjoncture par les industriels de la troisième plus importante région de la Réserve fédérale, à travers l’activité de leur entreprise. Il indique une expansion de l’activité lorsqu’il est au-dessus de zéro et une contraction dès qu’il s’affiche au-dessous.

Parmi les différentes composantes de l’indice, celle mesurant les nouvelles commandes, qui reflète la demande pour les produits manufacturés, s’est néanmoins nettement dépréciée perdant 18 points.

Les prix payés (-9 points à 7,8) comme facturés (-4 points à 12,2) sont plutôt à la baisse mais davantage d’entreprises ont rapporté des augmentations de prix à la production (17% contre 9% pour une baisse).

Les entrepreneurs de cette région très industrielle demeurent optimistes (à 35,8%) sur les conditions d’affaires dans les six mois à venir. Près de 52% des firmes s’attendent à une hausse de leur activité tandis que 16% s’attendent à un repli.