USA: les inscriptions au chômage proches d’un plus bas en 45 ans

AWP

1 minutes de lecture

Les demandes hebdomadaires d’allocations reculent de 9000 unités à 221'000. Les analystes tablaient sur une remontée à 234'000.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont enregistré une baisse surprise pour descendre à leur deuxième plus bas niveau en 45 ans, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

En données corrigées des variations saisonnières, le ministère du Travail a recensé 221’000 demandes d’allocations au chômage, soit un repli de 9’000 pour la semaine close le 3 février. Les analyses s’attendaient à une légère remontée à 234’000.

Début janvier, cet indicateur était tombé à 216’000 son plus bas niveau depuis février 1973. Le chiffre de 221’000 est le deuxième plus bas niveau.

La moyenne des inscriptions hebdomadaires au chômage sur quatre semaines s’est établie à 224’500 en repli de 10’000.

Baisse de 6,7% sur un an

Sur un an, les demandes d’allocations chômage sont en recul de 6,7%.

Le ministère a répété, cinq mois après le passage des ouragans dans le sud du pays, que le traitement des dépôts de demandes d’allocations chômage n’était pas encore revenu à la normale dans les Iles Vierges et Porto Rico.

Cela fait trois ans que les inscriptions hebdomadaires au chômage sont sous la barre des 300’000. C’est la plus longue période sous ce niveau depuis 1970.

Le taux de chômage aux Etats-Unis se situe à 4,1% un plus bas niveau depuis 17 ans. L’économie a continué de solidement créer des emplois en janvier avec 200’000 nouvelles embauches nettes.