SGS n’a pas racheté d’actions, malgré son engagement à le faire

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe genevois n’a fourni aucune explication au sujet de sa décision de ne pas procéder aux rachats prévus.

Le numéro un mondial de l’inspection et de la certification SGS a lancé un programme de rachat d’actions pour finalement ne rien acquérir du tout. En février dernier, le groupe genevois avait annoncé sa volonté de s’approprier des titres pour 250 millions de francs.

SGS n’a pas racheté d’actions durant la période du programme du 4 février au 19 décembre, indique vendredi la société dans un communiqué succinct. Les titres étaient initialement destinés aux plans de participation des collaborateurs.

Le groupe genevois lance chaque année un programme de rachat d’actions, mais il n’est pas rare qu’il reste lettre morte. «Cela ne veut pas dire qu’on va le faire. Il suffit de l’annoncer», a expliqué un porte-parole sollicité par AWP.

La décision de ne pas recourir au programme de rachat d’actions n’est aucunement liée à la marche des affaires. «Je peux confirmer que les affaires sont bonnes», a déclaré le porte-parole.