Lafargeholcim se dote d’une responsable durabilité

AWP

1 minutes de lecture

Ce nouveau fauteuil a été confié à la Française Magali Anderson, qui a rejoint le groupe en 2016 en qualité de responsable santé et sécurité.

Le mastodonte des matériaux de construction Lafargeholcim prend un virage organisationnel vert et responsable avec la création au sein de sa direction générale d’un poste de responsable durabilité. Ce nouveau fauteuil a été confié à la Française Magali Anderson.

Cette extension de l’exécutif du groupe helvético-hexagonal – à compter du premier octobre – s’inscrit dans le cadre des efforts de ce dernier pour s’imposer comme un «meneur industriel en matière de décarbonisation, d’économie circulaire, de santé, de sécurité, ainsi que de responsabilité sociale et entrepreneuriale», insiste un communiqué publié mercredi.

Ingénieure en mécanique de formation, Magali Anderson a rejoint Lafargeholcim en 2016, en qualité de responsable santé et sécurité.

LafargeHolcim compte investir 160 millions de francs pour réduire davantage son empreinte carbone ces trois prochaines années. Le cimentier prévoit de diminuer de 15% ses émissions de CO2 en Europe, ce qui représentera quelque 3 millions de tonnes de gaz carbonique d’ici 2022. Pour atteindre cet objectif, le groupe de Jona investira dans des équipements et technologies plus respectueux de l’environnement, indique-t-il mercredi.