La récession en zone euro et au Royaume-Uni atteindra -2%

AWP

1 minutes de lecture

«La zone euro et le Royaume-Uni font face à une récession», a estimé S&P dans ses prévisions économiques revues largement à la baisse.

La crise du coronavirus provoquera une récession de -2% en zone euro et au Royaume-Uni cette année et les Etats auront besoin de décisions «rapides et courageuses» pour soutenir la reprise à l’automne, a estimé jeudi S&P.

«La zone euro et le Royaume-Uni font face à une récession», a estimé l’agence de notation financière dans ses prévisions économiques revues largement à la baisse après le coup de frein subi par les économie européennes à la suite des mesures de confinement prises pour lutter contre la propagation du coronavirus.

«Nous nous attendons désormais à un recul de -2% (...), ce qui représente une perte de 420 milliards d’euros en 2020 par rapport à nos prévisions précédentes de novembre», a précisé S&P.

Dans le détail, l’agence s’attend à une chute de la croissance de 2,6% pour l’Italie, le pays le plus touché par l’épidémie, et de 2,1% pour l’Espagne, le second à subir le plus de victimes.

Selon l’agence de notation, le PIB de l’Allemagne et celui du Royaume-Uni devraient reculer de 1,9%, une chute un peu plus marquée que pour celui de la France qui devrait céder 1,7% cette année.

Si l’agence de notation s’attend à un «rebond graduel de 3%» en 2021 pour la zone euro et le Royaume-Uni, elle prévient que la reprise nécessitera «des réponses rapides et courageuses pour éviter de nouvelles pertes de PIB».

S&P prévient que l’impact de la crise pourrait être plus fort si «la pandémie se prolonge et s’étend plus» qu’elle ne l’envisage pour l’instant. «Nous estimons qu’une mise à l’arrêt de l’économie de la zone euro pendant 4 mois pourrait faire chuter le PIB jusqu’à -10% cette année».

La veille, l’agence de notation financière Moody’s avait déjà prévenu que les économies du groupe des vingt pays les plus industrialisés (G20) devraient être dans l’ensemble en récession cette année, dont -1,4% pour la France, -2% pour les Etats-Unis. La Chine devrait croître en 2020 de 3,3%, un rythme très faible pour ce pays.

Une réunion du G20 consacrée à la lutte contre la pandémie doit se tenir jeudi par visioconférence sous la présidence du roi saoudien Salmane.

A lire aussi...