Les Bourses européennes terminent en hausse

AWP

2 minutes de lecture

Après le rejet d’un Brexit sans accord mercredi soir, l’Eurostoxx 50 a gagné 0,66%.

Les Bourses européennes ont toutes fini en hausse jeudi, soulagées par le rejet par les députés britanniques la veille d’un Brexit sans accord, même si l’incertitude demeure quant aux modalités de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, à 15 jours de sa date théorique.

«Les investisseurs se disent que cela aurait pu être la fin de l’épisode Brexit hier soir, avec un ‘hard’ Brexit le 29 mars, mais nous avons un peu plus de temps devant nous», note Alexandre Baradez, analyste pour IG France.

«Les investisseurs savent ce que les parlementaires britanniques ne veulent pas mais ils restent dans le flou quant à savoir ce qu’ils veulent», prévient David Madden, analyste chez CMC Markets.

Reste à savoir comment les marchés accueilleront le nouveau vote des parlementaires britanniques de jeudi soir, après la clôture des Bourses, cette fois contre un second référendum.

Vers 16H20 GMT, Wall Street alternait les passages dans le rouge et le vert: le Dow Jones Industrial Average gagnait 0,15% à 25.740,93 points, le Nasdaq prenait 0,10% à 7.650,72 points, et l’indice élargi S&P 500 avançait de 0,10% à 2.813,81 points.

L’Eurostoxx 50 a gagné 0,66%.

La Bourse de Paris a progressé de 0,82% à 5.349,78 points. Lagardère a bondi de 8,00% à 24,70 euros, prenant la tête du SBF 120 après avoir promis de bons résultats pour ses deux activités désormais clés, l’édition et les réseaux de commerce dans les gares et aéroports. Le secteur pétrolier a profité du prix de l’or noir bien orienté: TechnipFMC et CGG ont gagné respectivement 5,06% à 20,45 euros et 1% à 1,71 euro. Total a progressé de 0,47% à 51,45 euros. Boiron a cédé 3,72% à 54,30 euros, pâtissant d’une chute de 26,6% de son bénéfice net en 2018, plombé notamment par une provision liée à un contrôle fiscal en cours.

A Francfort, le Dax a gagné 0,13%, à 11.587,47 points. Le groupe énergétique RWE a terminé en haut de tableau, en hausse de 1,85% à 22,06 euros, après avoir fait état d’un bénéfice net ajusté en baisse l’an dernier. Lufthansa a terminé en queue de Dax, en baisse de 6,31% à 21,39 euros. Le premier groupe européen du transport aérien a annoncé jeudi un bénéfice net annuel 2018 en baisse de 8% sur un an.

La Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,37%, l’indice FTSE-100 des principales valeurs clôturant à 7.185,43 points. Les valeurs les plus dépendantes de l’économie britannique ont grimpé: RBS a pris 1,80% à 265,90 pence, sa concurrente Lloyds Banking Group 1,97% à 63,80 pence, la compagnie aérienne EasyJet 4,17% à 1.225,00 pence et le groupe de BTP Persimmon 1,25% à 2.265,00 pence. Parmi les baisses, le secteur minier a été bien représenté avec Anglo American (-1,76% à 1.943,20 pence) et Antofagasta (-1,50% à 920,00 pence).

La Bourse de Milan a terminé en hausse de 0,62% à 20.877 points. Le géant italien de l’aéronautique et de la défense Leonardo, qui a annoncé un bénéfice net, un chiffre d’affaires et des commandes supérieurs aux attentes des analystes réalise la meilleure performance (+13,23% à 9,776 euros), tandis que A2A enregistre la plus forte baisse (-1,06% à 1,5885 euro).

L’indice Ibex 35 de la Bourse de Madrid a clôturé en légère hausse, de 0,19%, à 9.209,8 points, au terme d’une séance avec peu de variations. Les sociétés immobilières Merlin Properties (+1%, 11,65 euros) et Colonial (+1,03%, 9,28 euros) font partie des plus fortes progressions. Plus forte baisse, le spécialiste en biomasse et cellulose Ence, qui a perdu 5,33% à 5,59 euros.

La Bourse de Zurich a poursuivi sur sa lancée haussière, avec une nouvelle progression de l’indice SMI des valeurs vedettes de +1,01% à 9.481,90 points. Toutes les valeurs ont fini dans le vert, avec loin devant le groupe suisse Geberit, spécialisé dans les équipements sanitaires, qui a bondi de +2,86% à 414,10 CHF. Les poids lourds de la cote ont été recherchés : le géant alimentaire Nestlé a gagné 1,22% (94,60 CHF) et le groupe pharmaceutique Roche 1,29% (274,80 CHF) tandis que son concurrent, le laboratoire Novartis, progressait de +1,18% (92,54 CHF).

L’indice PSI 20 de la Bourse de Lisbonne a grimpé de 1,26%, à 5.271,55 points. Le groupe Altri a pris 8,24% à 7,75 euros tandis que Sonae Capital a cédé 0,79% à 0,88 euro.

L’indice AEX des principales valeurs de la Bourse d’Amsterdam a clôturé en hausse de 0,92% à 544,19 points. A la hausse, , Altice Europe a gagné 3,08% à 1,95 euros. A la baisse Arcelor Mittal a chuté de 2,42% à 18,84 euros.

Enfin, la Bourse de Bruxelles a progressé de 0,34%, l’indice Bel-20 des valeurs vedettes s’affichant en clôture à 3.609,64 points. Le groupe arGen-X a bondi de 2,68% à 114,80 euros tandis que AB InBev a de nouveau enregistré la moins bonne performance (-0,63% à 70,68 euros).