Finance et Fiscalité - Revue d'économie financière n°131

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

Jean Boissinot, Association d’économie financière.

 

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Jean-Louis Chambon

Sous la double direction de Jean Boissinot (Bdf, Institut louis Bachelier) et de l’avocat fiscaliste Michel Taly ,ce nouveau collectif de la REF, conduit ses lecteurs au coeur de ce couple aussi improbable qu’inséparable, la finance et la fiscalité, constituant deux moyens au service d’un même objectif: financer le Trésor…

Mais ce couple que forme «ces deux privilèges régaliens qui fondent en réalité l’ETAT..», se révèle à la fois inconfortable, fusionnel et parfois infernal:

  • Inconfortable, face aux hésitations de la théorie économique et aux risques qu’encoure le banquier «conseil» d’être taxé «..d’auxiliaire du percepteur»
  • Fusionnel, car la fiscalité n’est pas sans incidences sur les comportements financiers, comme surla valeur des actifs financiers,
  • Infernal, enfin, puisque les crises successives ont suscité l’émergence «d’une rétribution fiscale au titre de la responsabilité du secteur financier..» et une réflexion sur l’usage de la fiscalité pour la préservation de la stabilité financière et la  recherche d’une certaine efficience des marchés financiers.

Au fil des pages, un collège impressionnant d’experts passe en revue,en s’ appuyant sur une documentation particulièrement dense et pertinente ,les principaux aspects de la problématique, en les approchant avec succès sous des angles originaux:

  • fiscalité de la finance et comportements financiers,
  • débats liés à la crise financière,
  • nouvelles frontières de la  fiscalité…

Si, comme le note les préfaciers, la matière financière est souvent aride, la fiscalité ne l’est pas moins et la digitalisation vient de, surcroit, apporter un nouveau défi commun aux acteurs financiers. Ces éclairages proposés par les co-auteurs n’en sont que plus précieux… immanquable!