Investisseurs activistes et indiciels: des amis?

Salima Barragan

1 minutes de lecture

Selon Andreas Weigelt, CEO de Veraison, les actionnaires activistes apportent l’information fondamentale dont le marché a besoin.

Les investisseurs activistes et les fonds indiciels sont des concurrents mais également des alliés naturels. C’est le sujet qu’Andreas Weigelt, CEO de Veraison, a approfondi mercredi lors d'une formation de CFA Society Switzerland à Genève. La gestion passive repose sur le postulat que les marchés financiers sont efficients. Or, selon Veraison, les actionnaires engagés, bien qu’ils se basent sur des anomalies de marché, apportent l’information fondamentale nécessaire aux investisseurs indiciels sur le segment des petites et moyennes capitalisations boursières. Entretien.

Pourquoi les gestionnaires activistes et passifs sont-ils des alliés naturels?

Les fonds actifs et les investisseurs passifs sont avant tout des actionnaires. Ils veulent tous les deux augmenter à long terme la valeur des entreprises dans leurs portefeuilles. Cependant, les stratégies de placement passives reposent sur l'idée que les marchés financiers sont efficients, c'est-à-dire qu'ils utilisent au mieux toutes les informations disponibles. De plus en plus d'investisseurs deviennent indiciels et les analystes réduisent la couverture des petites et moyennes capitalisations. Qui apporte l'information fondamentale au marché? Les actionnaires engagés jouent un rôle essentiel à cet égard.

Les actionnaires engagés adoptent une vision
à long terme dans un marché à court terme.
Quel est plus précisément leur rôle pour l’efficience des marchés, sur laquelle repose la gestion indicielle?

Les actionnaires engagés adoptent une vision à long terme dans un marché à court terme. Ils investissent beaucoup de temps et de ressources dans la recherche fondamentale. Ils soulignent des faiblesses stratégiques ou opérationnelles identifiées et tiennent les entreprises et la direction responsables de leurs développements. En revanche, les inefficacités des marches leurs offrent des opportunités attrayantes. Par exemple, avant de prendre une décision d'investissement, Veraison passe généralement 2 à 3 mois à analyser l'entreprise en détail, y compris son secteur et son environnement concurrentiel. Ce n’est qu’alors que nous constituons une position et que nous nous engageons activement avec la direction de l’entreprise pour combler l’écart de valorisation identifié et créer de la valeur pour les actionnaires.

Contrairement à la gestion indicielle, vous vous basez sur les anomalies de marché…

Oui, notre approche vise à faire en sorte que la valeur intrinsèque de l'entreprise soit reflétée dans le cours de son action. Si cet objectif est atteint, nous revendrons nos participations au marché qui, dans son ensemble, deviendra plus efficient.

Quels sont les plus grands défis pour les investisseurs activistes?

Le Swiss Code of Best Practices for Corporate Governance souligne l'importance pour les actionnaires de pouvoir s'exprimer lors de l'assemblée générale afin de garantir une prise de décision éclairée. Pourtant, une large majorité des actionnaires votent déjà avant l'AG. Mais l'actionnaire engagé ne peut s'adresser aux autres actionnaires avant l’AG car il n'a pas accès au registre des actionnaires, contrairement à la société. C’est également l'entreprise qui contrôle l'établissement de l'ordre du jour, le calendrier et les autres informations officielles comme les documents d'invitation et les rapports financiers.