Une rupture arrive dans l'immobilier commercial

Anita Horner, wipswiss

1 minutes de lecture

Suite à l’adoption du télétravail, les entreprises qui auront traversé la crise chercheront d'autres types de surfaces et de manières de les occuper.

Ce semi-confinement que nous traversons impactera notre culture d'entreprise. Nous avons dû faire preuve d'adaptabilité pour réussir à la fois à accompagner nos enfants et continuer à travailler! Cette situation a révélé de nouvelles pratiques qui se répercutent déjà dans le monde professionnel.

Le confinement questionne le statut et la nécessité d'avoir un «bureau». Son utilisation et sa charge devront être discuté prochainement. Plus personne ne peut argumenter que le télétravail n'est pas efficient sachant que plus de 83% des entreprises européennes poursuivent leurs activités en cette période. Alors pourquoi avoir autant de mètres carrés? 82% des employés voudraient faire au moins un jour de télétravail par semaine et 55% se sentent plus concentrés à la maison qu'au bureau*. L'employeur écoutant son comptable et ses employés peut à la fois augmenter le bonheur de son personnel avec le télétravail et diminuer ses charges. Cette réflexion s'impose déjà probablement aux start-up au bord de la banqueroute. En adoptant le travail à distance, les PME gagneraient en agilité, et les grands groupes pourraient augmenter leur visibilité financière.

En quête d’espaces flexibles, décentralisés,
connectés et maintenant hygiéniques.

Soyons rassuré, il y a des contrats de bail. En cas de problème c'est mise aux poursuites, suivi d'une relocation.

C'est à partir de là que la rupture va se faire sentir. Les entreprises qui auront traversé cette crise chercheront d'autres types de surfaces et de manières de les occuper. Des espaces flexibles, décentralisés, connectés et maintenant hygiéniques.

La clé pour survivre à cette rupture passe par la co-création de nouveaux écosystèmes qui répondent aux nouveaux besoins et qui résistent aux aléas économiques. Trouvons un nouveau modèle de locations commerciales, car les entreprises auront toujours besoin d'un endroit pour faire exister le lien social.

 

* Données d'un rapport auprès d'entreprises à travers l'Europe pendant le COVID-19 de propel-mipim.com

A lire aussi...