ABB Immobilien veut transformer 244’000 m2 en Argovie

AWP

1 minutes de lecture

Des usages liés à la production, à la recherche et à la formation sont envisagés. Aucune indication de prix n’est donnée.

ABB Immobilien cherche à reconvertir près de 244’000 mètres carrés à Birr, en Argovie, selon un article de l’Aargauer Zeitung paru mardi. Des usages liés à la production, à la recherche et à la formation sont envisagés.

Aucune indication de prix n’est donnée concernant cette réserve foncière laissée en jachère, propriété d’ABB Immobilien, bras foncier du géant de l’ingénierie zurichois. La surface serait découpée en plusieurs zones à usages divers, d’après la révision en cours du règlement sur l’utilisation et la construction, attendue pour 2020.

Le plan directeur définit trois zones. La première pourrait accueillir des laboratoires destinés à la recherche mais aussi des lieux de formation. Des hôtels ou des restaurants destinés au public pourraient s’installer là. Une colline, haute de 13 mètres, sera reconvertie en parc public.

Dans la zone numéro 2, l’accent est mis sur la production industrielle et les services. La troisième zone est destinée à la production industrielle à grande échelle, à la robotique, aux ateliers, ainsi qu’à la logistique et au stockage. Un centre de données est aussi envisageable. Un espace vert de 14’000 mètres carrés est aussi prévu sur ces deux zones.

Selon le journal, la volonté du propriétaire d’amener les parcelles sur le marché est logique, tant du point de vue économique que de celui de l’entreprise. Des effets positifs pour le développement de Birr sont à prévoir. «La diversification des utilisations réduit les risques liés aux licenciements massifs d’Alstom ou de GE dans le passé», indique le rapport de planification. «Il favorise la mixité sociale et crée un potentiel de lieux de formation pour les générations futures.»