SIX: feu vert espagnol à la reprise de BME

AWP

1 minutes de lecture

Pour l’Autorité de la concurrence espagnole, «l’addition des parts de marchés résultant de cette opération en Espagne et en Europe serait très modeste».

L’Autorité de la concurrence espagnole (CNMC) a approuvé l’acquisition de la Bourse ibérique Bolsas y Mercados Españoles (BME) par l’opérateur de la Bourse suisse SIX dans sa première phase. Selon elle, ce rachat ne devrait pas mettre à mal la concurrence en Espagne et en Europe.

La Commission nationale des marchés et de la concurrence indique dans un communiqué jeudi soir que les deux entreprises opèrent dans des zones géographiques différentes. SIX a une «présence limitée dans l’Espace économique européen et marginale en Espagne». Les deux opérateurs sont essentiellement actifs dans leur pays d’origine.

«L’addition des parts de marchés résultant de cette opération en Espagne et en Europe serait donc très modeste», ajoute la CNMC. Ce rachat ne devrait pas constituer «une menace» en termes de concentrations.

En novembre dernier, SIX avait proposé 3,1 milliards de francs en numéraire pour l’acquisition de son homologue ibérique. Le mois suivant, l’opérateur disait vouloir transférer à Madrid ses activités de clearing boursier post-trade une fois qu’aurait abouti son offre publique d’achat (OPA).