Banque Cler enregistre un bénéfice semestriel stable

AWP

1 minutes de lecture

«Au second semestre, nous entendons (...) continuer à investir dans les canaux numériques et notre marque», souligne Sandra Lienhart, directrice générale de la banque.

Banque Cler a dégagé un bénéfice stable au premier semestre, tandis que le produit d’exploitation a reculé et que le résultat opérationnel a été grevé d’environ 4 millions de francs, alors qu’il avait progressé l’an passé.

L’ex-Banque Coop, détenue par la Banque cantonale de Bâle, note qu’en raison de marges plus faibles et d’un renforcement de la politique de prévoyance des risques, le résultat net des opérations d’intérêts recule de 3,4%, à 84,4 millions de francs, selon le communiqué paru jeudi.

Le résultat des opérations de commissions et des prestations de service (27,8 millions) se situe au niveau de la même période de l’an dernier. Les prêts à la clientèle ont progressé de 2,9% à 15,9 milliards au 30 juin.

Le produit d’exploitation (118,2 millions) a baissé de 4,2%.

«Au second semestre, nous entendons (...) continuer à investir dans les canaux numériques et notre marque», souligne Sandra Lienhart, directrice générale de la banque.

L’établissement table sur un bénéfice 2019 à hauteur de l’an passé. «En dépit de la progression du volume de prêts, la banque s’attend à des revenus baissiers dans le domaine des opérations d’intérêts».