Responsabilité numérique des entreprises: quels enjeux pour les investisseurs?

Ethos

1 minutes de lecture

03 - 03 nov 2020

Berne

Cet événement réunira un panel d’experts qui débattront des enjeux et des défis qui concernent aussi bien les entreprises que les investisseurs responsables.

Le 3 novembre 2020, Ethos organise une conférence-débat sur le thème de la responsabilité numérique des entreprises. Cet événement, qui s’inscrit dans le cadre des journées du digital 2020 organisées par digitalswitzerland, réunira un panel d’experts qui débattront des enjeux et des défis qui concernent aussi bien les entreprises que les investisseurs responsables.

La numérisation de l’économie est l’un des grands enjeux sociétaux de ce début de siècle, au même titre que le changement climatique et l’accroissement des inégalités. Si elle offre un potentiel de développement considérable pour les entreprises, elle fait également émerger de nouveaux défis juridiques, sociaux et environnementaux.

L’affaire Cambridge Analytica, qui a éclaté après les élections présidentielles américaines de 2016, a ainsi révélé comment nos données pouvaient être exploitées à des fins commerciales et politiques. Le développement de nouveaux modèles d’affaires met à mal nos systèmes sociaux historiques. Quant à la cybersécurité, elle est devenue un enjeu majeur pour les entreprises dont la valorisation et la réputation peuvent à tout moment être gravement affectés par une attaque informatique.

Pour Ethos, la responsabilité numérique fait désormais partie intégrante d’une bonne gouvernance et des critères ESG qu’un investisseur responsable doit prendre en compte lors de ses décisions d’investissement. La Fondation a donc décidé d’organiser une conférence-débat sur cette thématique. Cette conférence, qui aura lieu à Berne le 3 novembre, s’inscrit dans le cadre des journées du digital 2020. Elle a pour objectif de présenter et de débattre des enjeux liés à la numérisation de l’économie, à commencer par les défis éthiques du traitement des données et de l’intelligence artificielle ou la dimension sociétale de la transition numérique.

Mathématicien et grand spécialiste de la protection des données, Paul-Olivier Dehaye reviendra sur les enseignements de l’affaire Cambridge Analytica dont il fut l’un des protagonistes. Le professeur de droit fiscal et avocat Xavier Oberson expliquera de son côté pourquoi il faut taxer les robots tandis que le responsable de la gestion des données de Swisscom Nicolas Passadelis exposera les grandes lignes de la stratégie du géant de la communication en la matière.

Une table ronde modérée par la journaliste Patrizia Laeri ainsi qu’un débat avec le public clôturera cet événement. Elle réunira des spécialistes de la thématique dont Madame Cornelia Diethelm (CEO de Shifting Society et membre du Conseil de fondation Ethos), le professeur de systèmes d’information Jean-Henry Morin (UNIGE), Madame Eva Thelisson (AI Transparency Institute) ainsi que Monsieur Passadelis.

En raison des mesures sanitaires en lien avec la pandémie Covid-19, le nombre de place sera limité et réservé aux premiers inscrits. L’événement sera également diffusé en direct sur le site www.ethosfund.ch.

 

Adresse de la conférence

Hotel Bern,

Zeughausgasse 9,

Berne

 

Plus d'informations et inscription