Travail: les salons de coiffure devraient pouvoir ouvrir certains dimanches

AWP

1 minutes de lecture

La commission compétente a donné suite, par 14 voix contre 9 et une abstention, à une initiative parlementaire.

Les entreprises de services, comme les salons de coiffure, devraient pouvoir ouvrir jusqu’à quatre dimanches par an, comme les commerces. La commission compétente a donné suite, par 14 voix contre 9 et une abstention, à une initiative parlementaire.

Dans son texte, Daniela Schneeberger (PLR/BL) pointe que les commerces modernes doivent aussi proposer des services s’ils veulent rester concurrentiels. Et la députée d’évoquer la pression croissante exercée par le commerce en ligne.

La commission de l’économie et des redevances du Conseil national a été convaincue de ses arguments. Elle estime qu’une distinction stricte entre commerces et entreprises de services n’est plus d’actualité, indiquent mercredi les services du Parlement.

Il ne s’agit pas de remettre en question l’interdiction de travailler le dimanche, mais d’offrir aux entreprises de services les mêmes possibilités que celles prévues par les cantons pour les commerces, souligne la commission. Aucune autorisation spéciale ne devrait être nécessaire.

L’initiative passe maintenant à la commission homologue du Conseil des Etats.

A lire aussi...