Julius Baer boucle un rachat d’actions et en lance un nouveau

AWP

1 minutes de lecture

La banque zurichoise a racheté quelque 2,59 millions d’actions pour un volume total de 113 millions de francs.

Le gestionnaire de fortune Julius Bär a mis un terme à un programme de rachat d’actions lancé en novembre 2019 et suspendu à la demande du régulateur financier Finma en raison des incertitudes liées à la pandémie de Covid-19. La banque zurichoise a racheté quelque 2,59 millions d’actions pour un volume total de 113 millions de francs.

Annoncé début février, un nouveau programme de rachat d’actions va commencer mardi, indique lundi Julius Bär, qui prévoit d’acquérir 450 millions de francs de titres jusqu’à fin février 2022. Les nominatives rachetées seront détruites, moyennant le feu vert des actionnaires lors de l’assemblée générale de l’année prochaine.

Lors de l’annonce des résultats annuels, Julius Bär a multiplié les égards vis-à-vis de ses actionnaires, notamment en relevant le dividende à 1,75 franc par action, contre 1,50 au titre de 2019, et en dévoilant le programme susmentionné de 450 millions de francs.

Après l’éclatement de la pandémie de Covid-19 en mars 2020, l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) est intervenue auprès de certaines institutions financières, notamment UBS et Credit Suisse, afin que celles-ci se montrent prudentes en termes de rémunération des actionnaires. Début avril, les deux grandes banques suisses annonçaient la division par deux de leur dividende ordinaire.

Cette intervention du gendarme financier s’inscrivait dans un contexte où le secteur bancaire avait bénéficié d’allégements réglementaires afin de faire face à la crise. Il s’agissait à l’époque d’encourager les banques à conserver des liquidités ou de les dissuader de se montrer trop généreuses vis-à-vis de leurs actionnaires en pleine période d’incertitude conjoncturelle.

A lire aussi...