Synthèse hebdomadaire de J.P. Morgan Asset Management

Vincent Juvyns, J.P. Morgan Asset Management

1 minutes de lecture

Les indices composites sont bien orientés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et dans la zone euro.

Réflexion de la semaine

Les données provisoires de l’indice des directeurs d’achat (PMI) pour mars ont mis en évidence des indices composites bien orientés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et dans la zone euro. Le rebond sous l’impulsion des services au Royaume-Uni a été particulièrement remarquable, tandis que l’activité a légèrement progressé dans la zone euro et s’est maintenue à des niveaux élevés de l’autre côté de l’Atlantique. Partout, les prévisions de production des entreprises pour l’avenir sont très solides. La composante emploi de l’indice est elle aussi encourageante: elle dépasse à présent le seuil des 50 points pour l’industrie manufacturière et les services dans chacune des trois régions et laisse entrevoir une possible accélération des embauches à venir. L’envolée des prix des facteurs de production, en partie sous l’effet des goulets d’étranglement au niveau des chaînes d’approvisionnement, a été un peu plus préoccupante. Les effets de base devraient déjà entraîner une hausse de l’inflation ces prochains mois, et la persistance des contraintes affectant l’offre risque d’accentuer les pressions à la hausse. Les banques centrales se sont engagées à «examiner soigneusement» les pics temporaires d’inflation mais leur détermination devrait être mise à l’épreuve alors que le printemps débute.

 

 

A lire aussi...