L’immobilier suisse reste intéressant pour les investisseurs

AWP

1 minutes de lecture

Les 12 plus grandes sociétés immobilières ont dégagé une rentabilité moyenne du dividende de 3,5% en 2017, selon EY.

Le marché de l’immobilier suisse reste intéressant pour les investisseurs. Ces derniers ont profité d’une rentabilité moyenne du dividende de 3,5% en 2017, selon une étude du cabinet de conseil EY auprès des 12 plus grandes sociétés immobilières qui ont toutes enregistré des résultats positifs l’année dernière.

Le taux de vacance moyen a de nouveau reculé, se fixant à 7,4% contre 8,4% l’année dernière. «Cela montre que les entreprises étudiées ont passé le creux de la vague des taux de vacance élevés», a précisé EY mercredi dans un communiqué.

Le volume des portefeuilles a progressé de 6%, dont 1,1% grâce aux effets de revalorisation des propriétés.

Les sociétés immobilières continuent de profiter des faibles taux d’intérêt. Le taux de fonds propres des 12 entreprises analysées reste en moyenne à 47%. De plus, le taux d’intérêt moyen sur capitaux extérieurs reste à un niveau historiquement faible à 1,7%.

A la Bourse suisse, les cours des sociétés immobilières ont enregistré en moyenne une progression de 16% l’année dernière, tandis que l’indice de référence SPI a bondi de 18%.
 

A lire aussi...