L’euro perd un peu de terrain face au dollar

AWP

1 minutes de lecture

Vers 20h30 à Paris, l’euro perdait 0,21% face au billet vert, à 1,1650 dollar pour un euro. Sur la semaine, la monnaie européenne perdait 1,78% face au dollar.

L’euro perdait un peu de terrain face au dollar vendredi alors que l’inquiétude sur l’expansion de la pandémie en Europe et les incertitudes sur l’élection présidentielle américaine ont fait plonger les marchés financiers.

Vers 19H30 GMT, l’euro perdait 0,21% face au billet vert, à 1,1650 dollar pour un euro. Sur la semaine, la monnaie européenne perdait 1,78% face au dollar.

«Avec les actions en baisse de même que les bons du Trésor --ce qui fait monter les taux--, tout cela a tiré le dollar à la hausse», a indiqué Brad Bechtel de Jefferies.

«Le dollar est toujours une valeur refuge quand les marchés sont nerveux» , a-t-il ajouté alors que Wall Street était en baisse, inquiète de l’amplification des mesures de confinement en Europe mais aussi du déroulement des élections présidentielles mardi.

L’euro s’affaiblissait aussi face à la livre sterling de 0,42%.

En Europe, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a indiqué jeudi que l’institution utiliserait «tous les instruments à (sa) disposition avec l’entière flexibilité» dont elle dispose pour affronter les conséquences de la pandémie de COVID-19.

Alors que plusieurs pays d’Europe ont adopté des mesures de confinement pour les prochaines semaines, le marché s’attend donc à un renforcement des mesures de la BCE lors de sa prochaine réunion, en décembre.

Même si la BCE n’a pas agi dès le mois d’octobre, «la limpidité du message était surprenante et a suffi à faire baisser l’euro face au dollar», commente Derek Halpenny, analyste chez MUFG.

En décembre, «la BCE aura plus de visibilité sur plusieurs sujets cruciaux, dont le Brexit, le Covid-19 et les élections américaines», soulignent les analystes de Morgan Stanley.

A lire aussi...