L’euro recule, ébranlé par la pandémie et les mesures de confinement

AWP

1 minutes de lecture

Vers 19h15 GMT, l’euro cédait 0,39% face au dollar à 1,1750 dollar pour un euro et 0,46% face au yen à 122,59 yens pour un euro.

L’euro baissait nettement face au dollar et au yen mercredi alors que la France et d’autres pays européens, notamment l’Allemagne, se dirigent vers un nouveau confinement qui pourrait peser sur l’économie de l’UE.

Vers 19H15 GMT, l’euro cédait 0,39% face au dollar à 1,1750 dollar pour un euro et 0,46% face au yen à 122,59 yens pour un euro.

Devant le bond exponentiel de l’épidémie de COVID-19, le président français Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement partiel à partir de vendredi avec fermetures des bars et restaurants ainsi qu’un retour au télétravail généralisé.

L’Allemagne s’est imposée également des mesures drastiques pendant un mois pour endiguer la deuxième vague du coronavirus, assorties d’une aide économique de 10 milliards d’euros. En Italie, des mesures de «semi-confinements» impopulaires ont provoqué des manifestations lundi.

Ces mesures pourraient «suffire à pousser la BCE à augmenter son programme de rachat d’actifs, un autre point noir» pour l’euro, juge Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

La Banque centrale européenne se réunira jeudi. «Les inquiétudes sur l’inflation et la croissance devraient pousser la BCE à adopter une position souple», ont jugé les analystes de Sucden.

Du côté du dollar, les investisseurs se tournent vers les élections américaines qui auront lieu mardi.

«Nous nous attendons à ce que l’aversion au risque profite au dollar jusqu’à la semaine prochaine. Mais à plus long terme, quel que soit le parti à la présidence et au Sénat américains, le dollar va probablement être plus faible en 2021», estime M. Halley.

A lire aussi...