USA: Steven Mnuchin défend l’arrêt de programmes d’aides

AWP

1 minutes de lecture

Le secrétaire américain au Trésor assure que les sommes non utilisées par la Fed iront aider les petites entreprises.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a défendu vendredi son souhait de ne pas prolonger certains programmes d’aide économique mis en place en mars avec la Banque centrale (Fed), assurant que les sommes non utilisées iront aider les petites entreprises.

L’administration Trump s’est attirée jeudi les foudres de la Fed, à laquelle il a demandé de ne pas prolonger certains programmes conjoints mis en place en mars pour aider l’économie à continuer de fonctionner alors que la pandémie s’étendait aux Etats-Unis et mettait un frein brutal à l’activité économique.

Le courrier envoyé par Steven Mnuchin demandait également à la Réserve fédérale de rendre au Trésor les fonds inutilisés, afin qu’ils soient réaffectés.

«Le texte de loi est très clair», et stipule que ces programmes d’aide prennent fin le 31 décembre 2020, a déclaré Steven Mnuchin vendredi sur la chaîne CNBC.

«Comme la Fed l’a toujours dit, ce sont des outils d’urgence. Quand l’urgence est passée, rangeons-les. L’urgence médicale n’est peut-être pas terminée mais (...) les conditions financières sont bonnes»

Le secrétaire au Trésor estime que les fonds inutilisés peuvent être réaffectés pour financer des prêts supplémentaires pour les petites entreprises qui peinent à garder la tête hors de l’eau.

«Nous avons besoin que le Congrès réaffecte ces fonds, nous pourrions apporter une réponse budgétaire immédiate de 500 milliards de dollars qui ne coûterait rien au contribuable», a-t-il plaidé.

«Il ne s’agit pas d’un sujet politique», a par ailleurs assuré Steven Mnuchin, se défendant des critiques venues du camp démocrate, qui l’accusent de savonner la planche pour la future administration Biden.

La Réserve fédérale avait rapidement réagi jeudi soir à la demande du Trésor, répondant par un inhabituel communiqué, indiquant qu’elle «préfèrerait que l’ensemble des mesures d’urgence mises en place pendant la pandémie de coronavirus continue de jouer son rôle important de soutien pour notre économie encore tendue et vulnérable».

Un de ses responsables, Charles Evans, a par ailleurs jugé vendredi matin que la demande du Trésor était «décevante».

Steven Mnuchin avait demandé que d’autres programmes soient étendus pendant 90 jours. Sa lettre tombe au moment où le nombre de cas de COVID-19 repart en forte hausse, provoquant de nouvelles restrictions d’activité.

En pleine transition trouble entre Donald Trump et Joe Biden, les élus du Congrès ont repris jeudi des discussions très attendues pour tenter d’adopter rapidement un nouveau plan de relance.

A lire aussi...