IPO de Polyphor: éphémère envol du titre

AWP

1 minutes de lecture

Le titre de la biopharma bâloise conservait en fin de matinée une faible avance sur son prix d’émission de 38 francs.

Polyphor tentait déjà de défendre ses gains initiaux mardi, quelques heures après son introduction à la Bourse suisse. Le titre de l’entreprise biopharmaceutique bâloise conservait en fin de matinée une faible avance sur son prix d’émission de 38 francs, après avoir atteint 40 francs dans les premiers échanges.

Aux alentours de 10h45, le titre s’affichait à 38,05 francs, dans un marché SPI en recul de 0,03%. A la même heure, 552’116 actions avaient été échangées. Le placement des actions a été satisfaisant, selon les courtiers. L’offre ayant été largement sursouscrite, le marché ouvert ne devrait enregistrer que peu d’échanges.

Le produit brut de l’IPO atteint 165 millions de francs, a rappelé mardi Polyphor dans un communiqué avant-Bourse. L’option de surallocation (greenshoe-option) a été pleinement exercée. Le prix proposé implique une capitalisation boursière de 420 millions de francs. Le flottant atteint quelque 37%. Pour mémoire, la société d’Allschwil (BL) avait récemment resserré la fourchette du prix d’émission à 35-38 francs, après l’avoir fixée dans un premier temps entre 30 et 40 francs.

«Notre entrée en Bourse est la plus grande IPO d’une biotech en Suisse depuis 10 ans et une des trois plus grandes en Europe ces trois dernières années en termes de produit destiné au financement du développement de son incubateur», relève le directeur général de Polyphor Giacomo Di Nepi, cité dans le communiqué.

Développement de deux médicaments phares

«La cotation sur SIX Swiss Exchange nous permet de lever des capitaux à hauteur de 165 millions de francs, afin de continuer de développer le traitement de patients atteints d’infections et de pneumonies contractées à l’hôpital, ainsi que pour les femmes atteintes d’un cancer du sein métastatique», se félicite M. Di Nepi.

Plus particulièrement, les fonds engrangés grâce à l’opération seront alloués essentiellement au développement des deux médicaments phares, le murepavadin, destiné à combattre le bacille pyocyanique, et le balixafortide, un peptide cyclique synthétique.

Polyphor est la cinquième entreprise à faire ses premiers pas à la Bourse suisse depuis le début de l’année, après Asmallworld, Medartis, Sensirion et Ceva Logistics.
 

Prix d'introduction confirmé à 38 francs
Polyphor a confirmé mardi le prix pour son introduction à la Bourse suisse (IPO), qui avait filtré lundi soir dans la presse. Le cours d’émission par titre a été établi à 38 francs, dans le haut de la fourchette, indique l’entreprise biopharmaceutique bâloise. Les actions seront échangées dès ce mardi.

 

Lire sur ce sujet l'article «IPO: foncer… ou attendre!»
 

A lire aussi...