Le départ des grandes marques sonne la fin de Baselworld

AWP

1 minutes de lecture

L’édition 2021 est annulée et la foire horlogère changera de nom et probablement de lieu. Parallèlement, MCH a trouvé un arrangement avec les exposants pour 2020.

Le groupe MCH doit mettre fin à Baselworld. Face à la défection des grandes marques horlogères annoncée en avril, les propriétaires de la foire horlogère et joaillière cherchent à développer un nouveau concept.

«Le nom de Baselworld sera abandonné et le lieu de la manifestation sera déterminé en fonction du nouveau format», a indiqué à AWP une porte-parole avant de préciser que «l’édition 2019 de Baselworld était la dernière» telle que la manifestation existait jusqu’ici.

A la suite de la propagation du coronavirus, Baselworld 2020, avait été reporté à janvier 2021 mais MCH a annulé jeudi l’édition de l’année prochaine.

«Nous travaillons intensivement avec les exposants et les visiteurs pour déterminer et étudier les besoins et les possibilités de nouvelles plateformes,» a déclaré le directeur du salon Michel Loris-Melikoff, cité dans un communiqué.

MCH communiquera d’ici l’été sur le nouveau concept et les dates auxquelles le salon se tiendra. Plusieurs villes dont Lucerne, Zurich, Lausanne et Genève pourraient être retenues pour l’organisation du salon.

Baselworld, qui était jusqu’ici la messe la plus importante dans le secteur horloger, était confrontée à une érosion du nombre de ses exposants depuis un certain nombre d’années mais la crise s’est aggravée le mois dernier, lorsque les marques horlogères importantes qui y participaient encore ont décidé de se retirer.

Rolex, Tudor, Patek Philippe, Hublot, Zenith, Tag Heuer, Bulgari, Chopard et Chanel exposeront désormais leurs nouveautés à Genève, parallèlement au salon Watches & Wonders (ex-SIHH) prévu en avril.

En 2018, le retrait du groupe Swatch avait déjà mis la foire dans une situation très difficile.

Accord avec les exposants

MCH, le propriétaire de la foire horlogère, a aussi annoncé avoir trouvé un accord avec les représentants des exposants sur les conditions de remboursements liées à l’édition 2020, qui a été annulée fin février à cause du coronavirus.

«Le groupe MCH prendra en charge environ deux-tiers des frais liés à la préparation de la foire jusqu’à son annulation. Les exposants supporteront le reste», a indiqué à AWP un porte-parole de l’entreprise. Ce dernier s’est cependant refusé de chiffrer ces coûts.

Le mois dernier les marques horlogères avaient exigé de recevoir l’intégralité des 20 millions engagés mais la messe rhénane s’était déclarée dans l’incapacité de satisfaire leurs demandes, ayant déjà engagé des frais de 18,36 millions.

«Je remercie les maisons Patek Philippe, Rolex, Tudor, Chanel, Chopard, Hublot, Zenith et Tag Heuer qui, dans un esprit de solidarité envers l’ensemble de l’industrie, ont accepté un remboursement moindre de façon à ce que les autres exposants bénéficient de meilleures conditions», a dit le président du comité des exposants, Hubert du Plessix, tout en remerciant aussi les représentants de MCH.

A la Bourse suisse, la nominative a bondi de près de 2,0% à 12,85 francs, alors que le marché dans son ensemble (SPI) a progressé de 0,44%

A lire aussi...