Tokyo termine la semaine dans le vert

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Nikkei a gagné 1,56% à 29.176,70 points, ne parvenant cependant pas à effacer ses pertes récentes (-2,1% sur l’ensemble de la semaine).

La Bourse de Tokyo a clôturé en nette hausse vendredi, encouragée par la progression de Wall Street la veille sur fond d’espoirs de reprise après l’annonce par Joe Biden d’objectifs plus ambitieux de vaccinations contre le Covid-19 aux Etats-Unis.

L’indice Nikkei a gagné 1,56% à 29.176,70 points, ne parvenant cependant pas à effacer ses pertes récentes (-2,1% sur l’ensemble de la semaine).

L’indice élargi Topix a progressé de 1,46% à 1.984,16 points.

Le marché tokyoïte a été porté par la Bourse de New York, qui a récupéré la veille après deux jours de pertes alors que les annonces du président américain Joe Biden sur le front de la lutte contre la pandémie de coronavirus renforçaient les espoirs d’une reprise économique prochaine.

Le nouveau locataire de la Maison Blanche, dont l’objectif initial de 100 millions de doses de vaccins administrées au cours des 100 premiers jours de son mandat devait être atteint dès le 58e jour, a annoncé jeudi qu’il souhaitait désormais viser les 200 millions de doses d’ici fin avril.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng gagnait 1,51% en fin de séance. Shanghai a clôturé en hausse de 1,63% et Shenzhen de 2,23%.

Du côté des valeurs

LES VALEURS AUTOMOBILES DESSERRENT LES FREINS

Le vent d’optimisme lié aux espoirs de reprise et la baisse du yen face au dollar, favorable aux entreprises exportatrices nippones, a fait progresser les titres des constructeurs automobiles nippons, Toyota gagnant 2,47% à 8.359 yens, Honda 0,85% à 3.304 yens et Nissan 2,29% à 605 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen reculait face au dollar, à raison d’un dollar pour 109,27 yens vers 07h00 GMT contre 109,19 yens jeudi à 21h00 GMT.

La monnaie japonaise baissait aussi par rapport à l’euro, qui valait 128,73 yens contre 128,45 yens la veille.

L’euro valait 1,1781 dollar contre 1,1764 dollar jeudi.

Le marché du pétrole était en hausse, poursuivant son yoyo des derniers jours alors qu’une poussée de Covid-19 dans le monde fait craindre pour la demande d’or noir.

Après 07h00 GMT le prix du baril de brut américain WTI gagnait 1,81% à 59,62 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord avançait de 1,61% à 62,95 dollars.

A lire aussi...