Tokyo clôture en hausse, Hong Kong en légère baisse

AWP

1 minutes de lecture

L’indice vedette Nikkei a pris 0,96% à 23.647,07 points, tandis que l’indice élargi Topix a progressé de 0,55% à 1.655,47 points.

La Bourse de Tokyo a clôturé en hausse jeudi dans la foulée du rebond de Wall Street, profitant d’espoirs sur des mesures de relance ciblées pour l’économie américaine, tandis que des prises de bénéfices ont dominé à Hong Kong.

Dans la capitale nippone, l’indice vedette Nikkei a pris 0,96% à 23’647,07 points, tandis que l’indice élargi Topix a progressé de 0,55% à 1655,47 points.

Alors qu’elle avait été effrayée mardi par l’annonce par Donald Trump du report des débats sur un nouveau plan d’aide américain après l’élection présidentielle du 3 novembre, Wall Street a nettement repris des couleurs mercredi. Car quelques heures plus tard, M. Trump avait appelé le Congrès à passer «immédiatement» de nouvelles mesures pour aider les salariés du secteur aérien, les petites entreprises et les ménages américains.

«Les valeurs japonaises ont réagi positivement aux perspectives de mesures de relance supplémentaires aux Etats-Unis», a estimé auprès de l’AFP Yoshihiro Okumura de Chibagin Asset Management.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng a terminé en légère baisse (-0,2% à 24.193,35 points), alors que les investisseurs ont préféré prendre des bénéfices après quatre séances consécutives de hausse. Les échanges sur les places boursières de Chine continentale, fermées depuis le début du mois à cause d’une succession de jours fériés, doivent reprendre vendredi.

Du côté des valeurs

SEVEN & I HOLDINGS

Le numéro un japonais des supérettes de proximité a terminé en net repli (-1,31% à 3.386 yens), juste avant la publication des résultats de son premier semestre 2020/21 à la clôture de la Bourse.

Tout en restant prudent, le groupe a relevé ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice. Seven & i Holdings s’est récemment engagé dans la plus grande acquisition de son histoire, celle du réseau américain de stations-service Speedway, pour 21 milliards de dollars.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen était stable face à la monnaie américaine, un dollar s’échangeant vers 09H15 GMT pour 105,98 yens, comme mercredi à 21H00 GMT.

La monnaie nippone n’évoluait guère non plus face à l’euro, qui valait 124,66 yens comme la veille.

La devise européenne s’échangeait pour 1,1763 dollar, un cours là aussi parfaitement stable par rapport à mercredi 21H00 GMT.

Le marché du pétrole se reprenait, après s’être replié mercredi à cause des doutes sur le futur plan d’aide américain.

Après 09H00 GMT le prix du baril de brut américain WTI gagnait 1,4% à 40,51 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord prenait 1,55% à 42,64 dollars.

A lire aussi...