Tokyo optimiste, les places chinoises déçues par le PIB

AWP

1 minutes de lecture

Le Nikkei a grimpé de 1,11% à 23.671,13 points. Le Topix, a gagné 1,25% à 1.637,98 points. Le Hang Seng a lui aussi fini dans le vert (+0,64% à 24.542,26 points).

Les Bourses de Tokyo et Hong Kong ont surfé lundi sur des regains d’espoirs autour d’un accord rapide sur un plan d’aide américain, tandis que Shanghai et Shenzhen ont baissé après une croissance du PIB chinois inférieure aux attentes.

A Tokyo l’indice vedette Nikkei a grimpé de 1,11% à 23.671,13 points, revenant ainsi à son plus haut niveau en clôture depuis mi-février, avant son plongeon dans le sillage de la pandémie mondiale.

L’indice élargi de Tokyo, le Topix, a gagné 1,25% à 1.637,98 points. L’indice Hang Seng de Hong Kong a lui aussi fini dans le vert (+0,64% à 24.542,26 points).

Malgré des discussions dans l’impasse à Washington depuis des mois, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a estimé dimanche qu’un plan de relance pouvait encore être adopté avant l’élection présidentielle américaine du 3 novembre, fixant cependant à mardi la date limite pour parvenir à un accord.

Un tel scénario «calmerait les inquiétudes» des marchés sur un ralentissement de l’économie américaine au quatrième trimestre, a commenté Shuji Hosoi, stratégiste chez Daiwa Securities.

En Chine continentale en revanche, les investisseurs ont fait la fine bouche devant la croissance du produit intérieur brut (PIB) chinois au troisième trimestre, qui a certes accéléré (+4,9% sur un an) mais moins que ce que les analystes espéraient.

L’indice composite de Shanghai a ainsi reculé de 0,71% à 3.312,67 points et celui de Shenzhen a cédé 0,70% à 2.249,53 points.

Du côté des valeurs

UN GROS CONTRAT APPLE POUR SONY?

Le titre du géant japonais de l’électronique grand public Sony s’est apprécié de 2,18% à 7.769 yens. Selon des informations d’une publication nippone spécialisée, sa technologie d’écran OLED (diode électroluminescente organique) aurait été choisie par l’américain Apple pour ses futurs casques mêlant réalité virtuelle et augmentée.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen s’appréciait légèrement face au dollar vers 08H55 GMT, à raison d’un dollar pour 105,33 yens contre 105,40 yens vendredi à 21H00 GMT.

La devise japonaise baissait un peu en revanche par rapport à l’euro, lequel valait 123,63 yens contre 123,50 yens en fin de semaine dernière.

L’euro montait par ailleurs à 1,1737 dollar, contre 1,1718 dollar vendredi à 21H00 GMT.

Malgré les nouveaux espoirs sur le plan de soutien à l’économie américaine, les prix du pétrole restaient légèrement dans le rouge, dans l’attente d’une réunion des pays producteurs de l’Opep+ plus tard dans la journée.

Vers 08H45 GMT le prix du baril de brut américain cédait 0,49% à 40,68 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,44% à 42,74 dollars.

A lire aussi...