Les Bourses asiatiques rassurées sur la santé de Trump

AWP

1 minutes de lecture

L’indice vedette Nikkei a grimpé de 1,23% à 23.312,14 points et l’indice élargi Topix a pris 1,74% à 1.637,25 points.

Les Bourses asiatiques ont fini lundi résolument dans le vert, rassurées notamment par des signes d’amélioration de la santé de Donald Trump, hospitalisé depuis vendredi après avoir été testé positif au coronavirus.

L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a grimpé de 1,23% à 23’312,14 points et l’indice élargi Topix a pris 1,74% à 1637,25 points.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a gagné 1,32% à 23’767,78 points, tandis que les marchés de Chine continentale étaient restés fermés en raison d’un jour férié.

«Des informations selon lesquelles le président Trump pourrait sortir de l’hôpital dès aujourd’hui (lundi, NDLR) ont soulagé les investisseurs et déclenché des ordres d’achats», selon une note de Daiwa Securities.

Donald Trump a brièvement quitté dimanche l’hôpital militaire près de Washington où il se trouve depuis vendredi soir, pour aller saluer des sympathisants massés à l’extérieur, en restant dans son véhicule.

L’équipe médicale du président américain a affirmé que l’amélioration des symptômes était telle qu’elle préparait le retour de M. Trump à la Maison Blanche, peut-être dès lundi, où il pourrait poursuivre ses traitements.

Les marchés espéraient lundi que cet épisode permette de débloquer un accord au Congrès sur un nouveau plan de soutien à l’économie américaine, qui fait l’objet d’une guerre de tranchées depuis deux mois entre démocrates et républicains.

Du côté des valeurs

FIN DE LA F1 POUR HONDA

Le titre du constructeur automobile japonais Honda a bondi de 2,58% à 2561,5 points à Tokyo. Le groupe a annoncé vendredi son retrait du Championnat du monde de Formule 1 à l’issue de la saison 2021, citant de nouveaux objectifs en termes de production de moteurs plus propres et visant «à atteindre la neutralité carbone en 2050».

En quittant la F1, où il est actuellement le motoriste des écuries Red Bull et AlphaTauri, Honda devrait aussi dégager des économies non négligeables, alors que ses ventes mondiales souffrent de l’impact de la pandémie.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen baissait face au dollar, lequel valait 105,65 yens vers 08H40 GMT, contre 105,29 yens vendredi à 21H00 GMT.

La devise japonaise reculait aussi vis-à-vis de l’euro, qui s’échangeait pour 124,04 yens contre 123,37 yens en fin de semaine dernière.

Un euro se négociait par ailleurs pour 1,1740 dollar, contre 1,1716 dollar vendredi.

Les cours du pétrole rebondissaient lundi, après avoir plongé de plus de 4% vendredi: vers 08H30 GMT le baril de brut américain WTI prenait 2,75% à 38,07 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord gagnait 2,32% à 40,18 dollars.

A lire aussi...