Bourses asiatiques: les places chinoises portées par le PIB, repli à Tokyo

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Nikkei a perdu 0,97% à 28.242,21 points et l’indice élargi Topix a reculé de 0,6% à 1.845,49 points.

Les Bourses chinoises ont été rassurées lundi par les chiffres du PIB de la deuxième puissance économique mondiale, demeurée en croissance l’an dernier malgré la pandémie, tandis que Tokyo a été lestée par des prises de bénéfices.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a pris 1,01% à 28’862,77 points, tandis que l’indice composite de Shanghai a gagné 0,84% à 3596,22 points et celui de Shenzhen 1,48% à 2401,78 points.

Les investisseurs en Chine ont apprécié la croissance légèrement supérieure aux attentes du PIB chinois en 2020 (+2,3%), même s’il s’agit de sa plus faible performance annuelle en plus de 40 ans.

Le PIB national a bondi de 6,5% au quatrième trimestre, soit son niveau pré-pandémie, et la production industrielle chinoise a atteint en décembre son plus fort taux de croissance de l’année, selon des chiffres officiels publiés lundi.

Ces nouveaux signes de la reprise économique chinoise n’ont toutefois guère soutenu la Bourse de Tokyo, dont l’indice vedette Nikkei a perdu lundi 0,97% à 28’242,21 points et l’indice élargi Topix 0,6% à 1845,49 points.

Les investisseurs à Tokyo ont été «découragés par la baisse des valeurs américaines» en fin de semaine dernière, a commenté Mizuho Securities dans une note.

Alors que le coronavirus continue d’être en forte recrudescence au Japon, le Premier ministre Yoshihide Suga, très critiqué pour la lenteur de sa réponse à la pandémie, a promis lundi de rétablir une situation normale «dès que possible».

Du côté des valeurs

ONEWEB DANS L’ORBITE DE SOFTBANK GROUP

L’opérateur de satellites OneWeb a annoncé vendredi avoir levé 400 millions de dollars d’argent frais, dont 350 millions viendraient du géant japonais des investissements technologiques SoftBank Group (-0,17% à 8503 yens).

OneWeb, qui était en faillite, a été repris en juillet dernier par le gouvernement britannique en consortium avec le conglomérat indien Bharti. SoftBank Group était le premier actionnaire de la société avant son dépôt de bilan.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen montait face au billet vert, à raison d’un dollar pour 103,73 yens vers 08H40 GMT contre 103,85 yens vendredi à 21H00 GMT.

La devise nippone grimpait aussi face à l’euro, lequel valait 125,27 yens contre 125,48 yens en fin de semaine dernière.

L’euro était quasi stable vis-à-vis du dollar à 1,2077 dollar, contre 1,2082 dollar vendredi à 21H00 GMT.

Le marché du pétrole continuait à baisser alors que l’ombre de la pandémie plane toujours sur la demande actuelle et future d’or noir.

Vers 08H30 GMT le prix du baril américain de WTI lâchait 0,8% à 51,94 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord reculait de 0,96% à 54,56 dollars.

A lire aussi...