Le financier, le juriste et le geek

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

André-Paul Bahuon & Jean-Jacques Pluchart, Editions Maxima. (Préface de Jean-Bernard Mateu)

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Jean-Louis Chambon Face à l’arrivée de l’ère de la «data», les métiers du conseil, du chiffre et du droit se trouvent placés devant un des nouveaux grands défis d’adaptation de leur belle histoire. Ils ont su en relever de nombreux, et celui-ci vise une cohabitation à inventer entre leurs trois composantes, le financier, le juriste et le geek. Cette convergence entre d’une part, l’expert-comptable et l’avocat, qui exercent leurs activités dans un cadre sur-réglementé, et le geek d’autre part qui paraît promis à surfer dans un univers ouvert, mondialisé et sous réglementé, n’est pas spontanément acquise; car si l’économie de marché considère globalement le financier et le juriste comme des tiers de confiance, ce statut est encore loin d’être acquis pour les nouveaux entrants (geek) qui pourtant prétendent «challenger» les positions établies et les règles du jeu actuelles (la blockchain). Aussi tout le mérite des grands experts de ces trois domaines qui sont réunis dans ce collectif dirigé par André-Paul Bahuon et Jean-Jacques Pluchart, et brillamment préfacé par Jean-Bernard Mateu, est d’ouvrir par de lumineux éclairages, des pistes nouvelles, en levant les obstacles, les oppositions et les risques pour s’engager dans la transition digitale qui inéluctablement va transformer ces métiers: Comment réinventer les stratégies, organiser de nouvelles plateformes, numériser les PME, digitaliser les processus de notation et mettre la finance au service de ces professions? Les entrepreneurs comme les praticiens, les enseignants et les étudiants de ces domaines, trouveront dans cette parution, particulièrement bien documentée, des éléments de réponse, des analyses sans concession directement opérationnelles dans les domaines de la cyber sécurité et du développement de l’intelligence artificielle qui s’accompagne de risques pour l’emploi et d’une déshumanisation possible de la Société. «….Toute menace pour les uns est aussi opportunité pour les autres….» aimait à rappeler Raymond Aron. Nul doute que l’expertise et la grande sagesse acquise au fil des temps, par les métiers du conseil, du droit et du chiffre, leur donnent fort justement de nouvelles opportunités pour accompagner leurs clients dans les services à haute valeur ajoutée, sécurisés et dans le sens de l’intérêt général.