Le canton de Nidwald baisse à son tour les impôts des entreprises

AWP

1 minutes de lecture

Le parlement a fait baisser mercredi le taux d’imposition sur les bénéfices de 6% à 5,1%.

Le canton de Nidwald réduit à son tour les impôts pour les entreprises, après l’acceptation de la réforme fiscale fédérale en votation. Le parlement a fait baisser mercredi le taux d’imposition sur les bénéfices de 6% à 5,1%

Le 19 mai, les Suisses ont décidé de supprimer les privilèges des sociétés dites «à statut fiscal» comme les holdings et des sociétés d’administration, c’est-à-dire les multinationales. Dès 2020, ces entreprises seront donc davantage imposées. En diminuant la charge fiscale cantonale, Nidwald veut rester attractif.

Outre la baisse du taux d’imposition sur les bénéfices, les allègements fiscaux sur les revenus des brevets ont été rehaussés de 80% à 90%. Le canton de Nidwald utilise cet instrument, appelé «patent box», depuis 2011 déjà.

Les dividendes, eux, restent taxés à 50%. La part de l’impôt sur les bénéfices et sur le capital que le canton verse aux communes passe de 37% à 39%. Un geste est aussi fait en faveur des familles: l’allocation de formation passe de 270 à 290 francs.

Nidwald doit agir s’il ne veut pas être distancé par les autres cantons, a dit mercredi le ministre des Finances Alfred Bossard devant le parlement. Le gouvernement cantonal tient à la concurrence fiscale, a-t-il ajouté. Les partis bourgeois l’ont suivi en soutenant le projet, qui a été accepté par 47 voix contre 11.