LAMal: le Parlement veut réduire les coûts par la numérisation

AWP

1 minutes de lecture

Le texte du conseiller national Jürg Grossen (PVL/BE) vise à ce que toutes les factures soient remises aux assureurs par voie électronique.

La numérisation doit permettre de lutter contre l’augmentation des coûts de la santé. Le Conseil des Etats a transmis jeudi tacitement au Conseil fédéral deux motions du National en ce sens.

Le texte du conseiller national Jürg Grossen (PVL/BE) vise à ce que toutes les factures soient remises aux assureurs par voie électronique.

Avec la motion du conseiller national Michaël Buffat (UDC/VD), le Conseil fédéral devra préciser les conditions techniques du décompte des prestations prises en charge par la loi sur l’assurance maladie (LAMal).

Ce ne sera possible qu’avec une demande adressée aux assureurs-maladie sous une forme numérisée avec des données structurées et standardisées, a précisé Josef Dittli (PLR/UR) au nom de la commission.

Le Conseil fédéral oeuvre à faire baisser les coûts de la santé et ces deux motions sont un pas important en ce sens, a souligné le ministre de la santé Alain Berset. Cette obligation de facturation numérique ne doit pas être étendue aux assurés qui doivent pouvoir recevoir leur facture en version papier, a-t-il ajouté.