Assurance-maladie: médiateur moins sollicité en 2019

AWP

1 minutes de lecture

Cette baisse s’explique par une augmentation modérée des primes d’assurance maladie et une meilleure qualité de conseil.

Le médiateur de l’assurance-maladie a reçu beaucoup moins de requêtes en 2019 que l’année précédente. Cette baisse s’explique par une augmentation modérée des primes d’assurance maladie et une meilleure qualité de conseil, selon son rapport annuel publié mercredi.

Près de 5000 requêtes ont terminé sur son bureau en 2019, soit 450 de moins qu’en 2018. La moitié des dossiers concernaient les prestations d’assurance. Par ailleurs, 1672 demandes avaient pour sujet le changement d’assureur ou la résiliation d’un contrat, 666 concernaient les primes.

Plus de la moitié des requêtes (2626) ne concernaient que l’assurance de base, 870 uniquement l’assurance complémentaire et 972 les deux types assurances. Dans près de 90% des plaintes, le médiateur a confirmé la décision de l’assureur. Dans 270 cas, le bureau du médiateur a soumis une requête auprès de l’assureur et a obtenu gain de cause 194 fois.

La principale tâche du bureau du médiateur est de résoudre les malentendus entre les assurés et leurs assureurs et de servir de médiateur en cas de divergences d’opinions.

A lire aussi...