ODDO BHF AM décide d’exclure le charbon de ses investissements durables

Communiqué, Oddo BHF AM

1 minutes de lecture

«Il est de plus en plus clair que le charbon se trouve aussi dans une impasse d’un point de vue économique», explique Nicolas Jacob, Responsable de la recherche ESG chez ODDO BHF AM.

Dans le cadre de sa politique climat, ODDO BHF Asset Management s’engage dès à présent à exclure les investissements liés au charbon de tous ses portefeuilles intégrant des critères ESG (Environnement, Social et Gouvernance). Cette décision concerne 6,6 milliards d’euros, soit environ 12% des encours sous gestion de la société*. Plus précisément, l’objectif est d’exclure toutes les entreprises minières dont le chiffre d’affaires lié au charbon est supérieur à 5%. Ce seuil est fixé à 30% pour les compagnies productrices d'électricité.

Selon l’Agence internationale de l'énergie (AIE), environ 30% des émissions mondiales de CO2 en 2017 proviennent de la combustion de charbon. Outre un niveau élevé d'émissions de CO2, l’extraction et l’utilisation de charbon entraînent des conséquences environnementales et sociales négatives, par exemple la pollution de l’eau et des sols ou encore la mise en danger de la santé humaine. ODDO BHF AM estime donc qu’une stratégie cohérente de lutte contre le réchauffement climatique se doit de cibler le charbon en priorité.

«Il est de plus en plus clair que le charbon se trouve aussi dans une impasse d’un point de vue économique», explique Nicolas Jacob, Responsable de la recherche ESG chez ODDO BHF AM. «Si les réglementations continuent à durcir les restrictions d'émissions de CO2, la majorité des réserves prouvées de charbon ne devrait tout simplement pas être exploitée, ce qui causera des pertes financières estimées à plusieurs centaines de milliards de dollars. Pour une société de gestion d’actifs qui a une responsabilité fiduciaire envers les investisseurs de long terme, il est donc logique d’exclure le charbon de son univers d'investissement».

Nicolas Chaput, CEO et Co-CIO de ODDO BHF AM, ajoute: «Ainsi, avec notre analyse de la transition énergétique pour chaque émetteur et le dialogue avec les entreprises que nous poursuivons dans le cadre de l’initiative collaborative Climate Action 100+, l’exclusion du charbon constitue pour ODDO BHF AM la troisième brique  de notre stratégie environnementale».

 

* Données au 31 mars 2019