Les gestionnaires d’actifs misent sur les actions et l’alternatif

AWP

1 minutes de lecture

Plus des trois quarts des gestionnaires d’actifs anticipent des rendements de l’ordre de 0 à 7% sur les actions suisses, dans un horizon de douze mois, selon un sondage d’Asset Management Suisse.

Une hausse des placements alternatifs et en actions est attendue par une majorité de gestionnaires d’actifs en Suisse, selon les résultats d’une enquête réalisée par la plateforme Asset Management Suisse. Les sondés restent toutefois mesurés quant à la performance du secteur de la gestion d’actifs, selon un communiqué publié mardi accompagnant les chiffres.

Plus des trois quarts des gestionnaires d’actifs interrogés anticipent des rendements de l’ordre de 0 à 7% sur les actions suisses, dans un horizon de douze mois. Ils sont également 60% à compter déjà plus de 10% de placements durables dans leurs portefeuilles.

Pour une bonne moitié d’entre eux, les cryptomonnaies resteront une catégorie de placement exotique. Environ 40% d’autres estime que les cryptomonnaies sont appelées à disparaître, une fois l’effet de mode passé.

Les trois quarts des sondés anticipent une stagnation des volumes et des marges dans le secteur de la gestion d’actifs. En matière de ressources humaines, 60% des établissements ne prévoient pas d’évolution de leurs effectifs. Le ralentissement annoncé de l’économie mondiale ainsi que d’éventuelles mauvaises décisions politiques prises en Suisse suscitent les plus grandes inquiétudes, selon les termes du communiqué.

Aucune fluctuation majeure des taux d’intérêt à long terme n’est attendue en Suisse sur les douze prochains mois. Plus de la moitié des experts considèrent que le franc est évalué à sa juste valeur. L’évolution la plus probable est, selon eux, une appréciation du dollar américain par rapport à la monnaie nationale.

Dans leur immense majorité, les gestionnaires d’actifs sondés pensent que l’éventuelle suppression des taux négatifs interviendra au plus tôt en 2021.