Barings lance un fonds miroir en Irlande pour limiter l'impact du Brexit

Communiqué, Barings

1 minutes de lecture

«Nous sommes ravis d'avoir lancé ce fonds pour s'assurer qu'il reste disponible aux investisseurs sous la forme la plus appropriée», a déclaré Véronique Fournier.

Barings annonce la création d'un fonds miroir sur une plate-forme OPCVM Barings EU27 du fonds Barings Europe Select Trust, un fonds noté 4 étoiles par Morningstar, lancé en 1984, qui cible les petites et moyennes entreprises d'Europe continentale (Europe hors Royaume-Uni).

Le fonds miroir, connu sous le nom de Barings Europe Select Fund, est domicilié en Irlande et a été créé conformément à la directive OPCVM. Il a été créé pour limiter l'impact du Brexit pour les investisseurs dans le fonds britannique concerné, quel que soit l'issue des négociations relatives au Brexit entre le Royaume-Uni et l'UE27. Le Barings Europe Select Fund a été enregistré pour placement auprès du public dans les pays européens, dont la Suisse.

Après le Brexit, les fonds initialement établis en tant qu'OPCVM au Royaume-Uni ne devraient plus relever de la directive OPCVM. En créant le fonds miroir, Barings offre aux investisseurs un moyen alternatif de maintenir leur investissement dans leur stratégie privilégiée dans le cadre des OPCVM. Le fonds miroir est conçu pour reproduire le fonds britannique correspondant en termes d'objectifs et de politiques d'investissement et sera géré par la même équipe d'investissement que la version britannique du fonds.

«Alors que les négociations relatives au Brexit se poursuivent, nous sommes ravis d'avoir lancé un fonds miroir du fonds primé Barings Europe Select Trust pour s'assurer qu'il reste disponible aux investisseurs sous la forme la plus appropriée», a déclaré Véronique Fournier, Directrice Générale, Responsable du développement des activités en Suisse chez Barings.

«Je suis ravi que nous soyons en mesure d'offrir à nos clients européens un moyen d'investir dans la stratégie Europe Select, quel que soit l'issue du Brexit», a ajouté Nick Williams, gestionnaire de portefeuille du Barings Europe Select Fund. «Les petites entreprises européennes ont affiché une surperformance à long terme par rapport aux plus grandes entreprises et elles continuent d'offrir aux investisseurs un large éventail d'opportunités de croissance intéressantes et de niche».

A lire aussi...