La BCE se précipite... à basse vitesse

Didier Saint-Georges, Carmignac

1 minutes de lecture

La Banque centrale européenne un message fort aux investisseurs obligataires.

Bien qu'elles n'aient qu'une échéance de 2 ans, les opérations de refinancement à plus long terme ont déjà été annoncées, si tôt que les détails ne sont même pas encore finalisés. Il a été visiblement jugé nécessaire d'envoyer un message fort maintenant. De même, la prorogation jusqu'en décembre 2019 de la forward guidance a été une mesure significative. Mais Mario Draghi reconnaît qu'après les révisions à la baisse des estimations de la croissance, les risques demeurent à la baisse, sans même tenir compte des facteurs intérieurs dans le processus. Les anticipations sont également baissières pour l'inflation, avec des anticipations pour 2021 d’un CPI à 1,6%, ce qui est maintenant en dessous du niveau du début de QE!

De son propre aveu, la BCE agit mais reste derrière la courbe, envoyant ainsi un message fort aux investisseurs obligataires pour acheter de la duration.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator