La Banque centrale européenne se détend

Nicholas Wall, Merian Global Investors

1 minutes de lecture

La BCE fait tout ce qui est en son pouvoir dans son cadre juridique pour garder l'argent bon marché.

Alors que la croissance se refroidit, la Banque centrale européenne (BCE) ne prend aucun risque avec le système bancaire en offrant des liquidités bon marché jusqu'en 2023 via ses opérations ciblées de refinancement à plus long terme. Elle a également prolongé ses prévisions à terme avec des taux qui devraient se maintenir aux niveaux actuels «au moins jusqu'à la fin de 2019», ce qui est à peu près conforme aux prix du marché.

Cela aide les marges en maintenant le coût du crédit à un bas niveau, mais le problème en Europe a été la demande de crédit. Pour que la demande de monnaie augmente, l'Europe recherchera une reprise de la croissance chinoise pour stimuler ses exportations et scrutera les gouvernements pour stimuler ses dépenses. Un regain de confiance des consommateurs réduirait également le taux d'épargne qui s'est redressé à la suite d'un quatrième trimestre mouvementé en 2018. 

La BCE fait tout ce qui est en son pouvoir dans son cadre juridique pour garder l'argent bon marché, mais jusqu'à ce que la demande d'argent augmente raisonnablement, elle prendra un certain nombre de mesures.