L’émergence de points de rupture: 2019 et au-delà

Fabrizio Pagani, Muzinich & Co

1 minutes de lecture

En ce début 2019, les gouffres qui séparent politique traditionnelle et populisme, États-Unis et Chine, ou encore travailleurs et robots, deviennent de plus en plus visibles.

 

  • L'année 2018 a conduit à une meilleure reconnaissance des lignes de fractures mondiales émergentes en politique, dans l'ordre mondial et dans l'économie.
  • En ce début 2019, en effet, les gouffres qui séparent politique traditionnelle et populisme, États-Unis et Chine, ou encore travailleurs et robots, deviennent de plus en plus visibles
  • Politiques traditionnelle et populisme
    En 2019, les élections européennes devraient devenir l'épicentre de cette faille. Pour la première fois dans l'histoire européenne, les élections européennes sont importantes. À l'approche des élections de mai, il y aura une discussion sérieuse sur l'Europe et sur le type d'Europe que les électeurs veulent. Par conséquent, Muzinich s'attend à une volatilité, au moins jusqu'au 26 mai 2019.
  • États-Unis et Chine
    Les différends commerciaux actuels ne sont que la pointe de l'iceberg et la rivalité entre les États-Unis et la Chine est beaucoup plus profonde. Dans les années à venir, Muzinich estime que les deux plus grandes économies vont prendre des séries de mesures antagonistes, les développements pourraient être temporaires, peu concluants et contradictoires pour les mois et années à venir. Les marchés devraient s'habituer à la nouvelle normalité de la coopération antogonale entre les Etats-Unis et la Chine
  • Travailleurs et robots
    Les développements sociétaux et économiques les plus perturbateurs peuvent provenir de la technologie. Au centre de ces changements se trouve la transformation des moyens de production par les robots et l'intelligence artificielle. Nous ne comprenons pas encore pleinement l'ampleur de ces changements et leurs conséquences sur la productivité, les marchés du travail et l'ensemble de la société.